Publié par

Qu’est ce qu’une graine ?

La graine est l’entité biologique de reproduction des plantes.

“Les graines sont le premier maillon de la chaîne alimentaire.”

Les graines sont des êtres vivants en devenir. Elles contiennent dans leur quelques cellules la mémoire (au niveau génétique et épigénétique) des génération de plantes précédentes. Cette histoire est issue de la co-évolution entre la plante et les populations humaines ou animales qui les ont progressivement cueillies, ingérées, digérées, déféquées, observées, cultivées.

Les graines sont des êtres vivants en devenir

Les semences sont originellement les graines avec lesquelles un paysan va ensemencer un champ ou un jardin. C’est pourquoi le terme semences (qui peut inclure également les boutures, greffons, etc.) n’est utilisé que lorsqu’il s’agit de plantes cultivées, c’est-à-dire des graines de plantes domestiquées par l’homme ou des graines de plantes sauvages semées par l’homme.

Pour les plantes sauvages, on parle de graines (et rejets ou drageons). Par définition, les graines sauvages circulent librement par rapport à l’homme (et non par rapport aux autres lois de la nature, à l’ours…), tandis que les semences ne circulent pas indépendamment des choix individuels et/ou collectifs et des règles des humains qui les cultivent.

Elles ont certes une certaine autonomie « naturelle » (pollinisations croisées, vent…), mais si elles ne sont pas accompagnées de connaissances et de systèmes sociaux (agroécosystèmes) associés à leur culture, elles meurent ou redeviennent des graines sauvages.

Tout l’art du jardinier sera de sélectionner des plantes capable de donner une descendance associant des critères parfois contradictoire : qualités gustatives ou nutritionnelles, hypertrophie morphologique et capacité de reproduction autonome, acclimatation à des écosystèmes différent de celui d’origine et dépendance aux soins, résistances aux aggressions,  capacité de survie en conditions difficiles, etc.

Anatomie d’une graine

“La graine est une plante vivante et déjà formée, en sommeil profond.”

La graine possède toutes les caractéristiques d’une plante déjà formée, au stade embryonnaire : racine, tige, feuilles, organes de réserve.

Les graines sont des plantes en devenir plongées dans un sommeil profond.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Graine

 

 

Publié par

Planche Pédagogique – Des semences pour les générations futures

Voici deux panneaux pédagogiques co-produit avec l’association Biodiva, synthétisant les formations sur la multiplication et la conservation des semences :

Des semences pour les générations futures

“Comment reproduire ses semences ?”

ERRATA : dans la partie “les 4 étapes”, pensez à rahjouter la 5ème étape : semer régulièrement de veilles graines permet d’exprimer la capacité des plantes à produire des semences avec un long pouvoir germinatif !

Ces documenst sont disponibles en version téléchargeable pour tous ceux qui souhaitent l’imprimer et le diffuser.

Télécharger la version A0 (pour impression papier tous formats)

Télécharger la version 80×120 (pour bâche imperméable)

Ce matériel graphique et distribué sous licence Creative Commons, et est libre de droit dans la limite des la licence CC BY-NC-SA 3.0 FR : ne pas modifier, citer les sources, de pas faire d’utilisations commerciales et repartager avec les mêmes conditions.

Images issue du support pédagogique video “Semences buissonières“.

Publié par

Bilan de l’année 2019

Un climat qui tire vers les extrêmes

L’année 2019 a encore fait preuve d’excès climatiques surprenants, un hiver relativement chaud, un printemps froid suivi d’une période de mousson sub-tropicale, un été au delà de toutes chaleurs et de toute sécheresses connues, un automne pluvieux et vraiment très tiède, qui s’éternise… (un peu comme l’an dernier en somme).

De nouvelles plantes vivaces

De nouvelles plantes vivaces et annuelles spécifiquement liées à la médecine chinoise ont été testées en pépinière. Découvrez ou redécouvrez plus spécialement le Ginseng du Pauvre (Codonopsis pilosula), l’Herbe de l’Immortalité (Gymnostemma pentaphyllum), la Scutellaire barbue, l’Oeillet superbe, le Chrysanthème Ju Hua, la Campanule de Chine (Platycodon), l’Ophiopogon du Japon, etc.

Des graines potagères résistantes à rude épreuve

Les sélections de graines potagères a encore été mises à rude épreuve : le manque d’eau et la canicule à partir de début juillet ont provoqué l’avortement de nombreuses variétés. La gamme de légumes hyper-résistants reste d’actualité même si les conditions climatiques ne permettent pas de récolter suffisamment de graines pour la vente.

Le printemps a toutefois permis de produire une belle récolte de pois et de fèves. Les plantes aromatiques et médicinales ont également donné quelques récoltes, avec le retour du Calendula orange, du Basilic Sacré, etc. Par ailleurs, la pérille bicolore fait sont entrée.

Rappelons au passage les plantes phares de 2018 :

Les Laitues ont très bien survécu tant aux gelées tardives qu’aux rudes journées d’été, en particulier la Romaine Géante Blonde, diverse souches de 2016 et la Batavia Mouchetée Russe. Les betteraves et les blettes (espèce d’origine littorale) démontre leur capacité de résistance à la sécheresse, tout comme les choux kale et les poireaux ou les épinards gaufrés d’hiver.

Au jardin, la souche de fenouil hyper-résistante de 2014 n’a toujours pas succombé aux gelées même si mener les graines jusqu’à maturité en octobre n’est pas chose aisée (quelques rares sachets sont disponibles). Les pois et les fèves ont une plus de chance dans la succession des période de pluie que l’an dernier.

La population de chicorées italiennes démontre également une très belle combinaison de résistance et de qualité nourricière. Enfin, parmi les valeur sûres, ne manquons pas de citer l’indétrônable Chervi, les épinards d’hiver, les concombres Blanc doux, etc.

Parmi les autres les nouveautés et retours en disponibilité, accueillons la tomate Roussette d’Orembourg, la tomate Montrueuse d’Astrakan, la Livèche, l’Aneth, la Guimauve, le Coreopsis tigré, la Cataire du Japon (Schizonepeta), la Rose d’inde, la Scrophulaire de Chine, le persil, etc.

Publié par

Formation Produire ses semences potagères à Gages, samedi 14 mars 2020 (12)

La Gageothèque organise un cycle de formation tout public sur le thème :

Produire ses semences potagères

Culture, sélection, récolte, tri, transmission

Ce cycle débutera par une première session, accessible même aux jardiniers débutants, le
samedi 14 mars 2020, de 9h à 12h à la Médiathèque de Gages.

Participation gratuite. Réservation conseillée. Merci d’être ponctuel.

Au programme :

Atelier pédagogique niveau 1 incluant la projection d’un film pédagogique présentant les gestes pas à pas.

  • Les principes de base : Comment commencer à faire ses graines ?
    → Les bonnes graines de départ
    → Les outils et le matériel
    → Les pièges à éviter lorsqu’on débute
    → Conserver ses semences
  • Projection vidéo : conseils pratiques et théoriques, production de semences par légume, les espèces simples : tomate, laitue, haricot/pois.

Pré-inscriptions appréciées :

Pour tout renseignements et pour une meilleure organisation, il est souhaitable d’écrire à l’adresse : gageotheque@orange.fr ou par téléphone au le 05 65 47 49 98.

Localisation :

Médiathèque de Gages-Montrozier
Rue des écoles
12630 Montrozier (Gages)

Voir aussi :

– l’agenda de la Mairie de Gages
– la description sur le site de la Pépinière des Carlines
– l’événement sur la page Facebook de la Gageothèque.

 

Par la suite :

Cette première session pourra être suivie par une autre demi-journée, où seront présentées les plantes d’un niveau de difficulté plus élevé (poireau, courge, radis, etc.).

Si vous ne pouvez pas être présents pour cette première session, il vous est néanmoins possible de vous inscrire pour être tenu informé des sessions suivantes.

 

PS : N’hésitez pas à diffuser l’annonce et l’affiche.

Publié par

Agenda 2020

Dimanche 02 février 2020 – Fête de la Truffe à la Canourgue (48)

Stand graines potagères.

14 mars 2020 – Atelier Formation “Cultiver et récolter ses graines potagères” à Gages (12)

Organisé par la médiathèque de Gages-Montrozier. 9h-12h. Gratuit. Merci d’être ponctuel.

Cet atelier abordera les aspect essentiels de la culture et la récolte de porte-graines au potager. Les notions seront illustrées par des projections vidéo (film et schémas).

 

4-5 avril 2020 – Fêtes des Plantes à Saint Étienne (42)

Stand Graines potagères et plantes vivaces.

Ven. 1er Mai 2020 – Marché aux fleur à Esclanède (48)

à confirmer.

Ven. 8 mai 2020 – Rendez-vous jardinier à Vabres l’Abbaye (12)

Stand graines potagères & plantes vivaces

Publié par

Bilan de l’année 2018

Un climat qui tire vers les extrêmes

L’année 2018 a encore fait preuve d’excès climatiques surprenants, un hiver relativement chaud, un printemps froid suivi d’une période de mousson sub-tropicale, un été au delà de toutes chaleurs et de toute sécheresses connues, un automne pluvieux et vraiment très tiède, qui s’éternise…

De nouvelles plantes vivaces

Cela n’a pas empêché de tester nouvelles plantes vivaces ont été testées en pépinière, vous pourrez les découvrir lors des foires de printemps ou prochainement sur le site internet.

Des graines potagères toujours plus pertinentes

Les sélections de graines potagères ont été mises à rude épreuve. Cela permet d’affiner encore plus la gamme de légumes hyper-résistants. Les Laitues ont très bien survécu tant aux gelées tardives qu’aux rudes journées d’été, en particulier la Romaine Géante Blonde, diverse souches de 2016 et la Batavia Mouchetée Russe. Les betteraves et les blettes (espèce d’origine littorale) démontre leur capacité de résistance à la sécheresse, tout comme les choux kale et les poireaux ou les épinards gaufrés d’hiver. Au jardin, la souche de fenouil hyper-résistante de 2014 n’a toujours pas succombé aux gelées même si mener les graines jusqu’à maturité en octobre n’est pas chose aisée (quelques rares sachets sont disponibles). Les pois et les fèves ont une plus de chance dans la succession des période de pluie que l’an dernier. La population de chicorées italiennes démontre également une très belle combinaison de résistance et de qualité nourricière. Enfin, parmi les valeur sûres, ne manquons pas de citer indétrônable Chervi, les épinards d’hiver, les concombres Blanc doux, etc.

Parmi les autres les nouveautés et retours en disponibilité, accueillons la tomate Roussette d’Orembourg, la tomate Montrueuse d’Astrakan, la Livèche, l’Aneth, la Guimauve, le Coreopsis tigré, la Cataire du Japon (Schizonepeta), la Rose d’inde, la Scrophulaire de Chine, le persil, etc.

Publié par

Agenda 2019

13-14 avril 2019 – Foire aux plantes de Saint-Étienne (42)

Stand graines potagères & plantes vivaces

19 avril 2019 – Animation vente au magasin de producteurs Au Marché Paysan, à Millau (12)

Stand plantes vivaces – Les graines sont déjà disponibles en magasin.

21 avril 2019 – Jardin Noble-Val à Saint Antonin Noble Val (82)

Stand graines potagères & plantes vivaces

24 avril 2019 – Animation vente au magasin de producteurs La maison des paysans de Lozère, à Mende (48)

Stand plantes vivaces – Les graines sont déjà disponibles en magasin.

27-28 avril 2019 – Randanplants à Randan (03)

Stand graines potagères & plantes vivaces

1er Mai 2019 – Marché aux fleurs à Esclanède (48)

Stand plantes vivaces

03 mai 2019 – Animation vente au magasin de producteurs Au Marché Paysan , à Millau (12)

Stand plantes vivaces – Les graines sont déjà disponibles en magasin.

04 mai 2019 – Animation vente au magasin de producteurs La maison des paysans de Lozère, à Mende (48)

Stand plantes vivaces – Les graines sont déjà disponibles en magasin.

8 mai 2019 : Rendez-vous jardinier à Vabres l’Abbaye (12)

Stand graines potagères & plantes vivaces

22 septembre : Fête des plantes de Pruines (12)

Stand graines potagères & plantes vivaces

Publié par

Agenda 2018

Dimanche 4 février : Fête de la Truffe de la Canourgue (48)

Stand vente de graines

Samedi 17 février : Atelier Semences au jardin avec Jardins-Nature 48 à Banassac (48)

A la salle des fêtes de Banassac, à 14h30 – Inscriptions bienvenues – Jacky Brard : 07 82 25 43 30.

Atelier pédagogique et vente de graines

Vendredi 16 Mars à 14h30 : Atelier pédagogique “Cultiver et récolter ses graines potagères” à la BIOCOOP de Mende (48)

Et aussi : troc de graines, conférence “les semences en questions” avec Magali Outtier de la MAISON DES SEMENCES PAYSANNES DU GARD, projection du film “Les semences du futur” (à 20h30).

Samedi 17 mars : Journée spéciale graines potagères au magasin de producteurs Pays’en Direct à Rodez (12)

La journée du samedi 17 mars sera placée sous le signe des semis de printemps au magasin de producteurs Pays’en Direct de Rodez.
J’y présenterai deux ateliers-conférences ouverts à tous sur le thème “cultiver et conserver ses graines potagères” (à 10h30 et à 14h30) et répondrai à toutes vos questions sur le sujet, en particulier les notions d’acclimatation des plantes au conditions locales, de sélection des porte-graines et les différentes méthodes de récolte des semences.

Le magasin de producteur Pays’en Direct, ouvert depuis décembre 2016 à Bel-Air, est un espace de vente directe collectif regroupant un cinquantaine de producteurs locaux en circuit court, avec une forte démarche de qualité et de transparence sur l’origine et les modes de production des produits. On y trouve toutes les spécialités locales : pain, légumes, fromages et viandes mais aussi de nombreux produits plus élaborés : sorbets, escargots, tisanes, bière ou cosmétiques bio. Chaque producteur y tient alternativement le rôle de vendeur quelques jours par mois, ce qui permet d’établir une relation de confiance en répondant au plus près aux demandes des clients.

Contact et renseignement :
PAYS’EN DIRECT
408 av. de Decazeville – ZA Bel-Air – 12000 Rodez
tel : 0565671865
ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h

Dimanche 25 mars : Journée Greffes de Fruitiers, Plantes et Graines avec Variétés-Locales12 et Biodiva à Salles-la-Source (12)

A la Salle des fêtes, de 13h30 à 17h30. >> VL12 greffe vos fruitiers sur place pour une participation modique. Biodiva organise son troc de plantes.

Et je tiendrais le stand vente de graines.

7-8 Avril : Fête des Plantes de Saint-Étienne (42)

Vente de graines et de plantes (aromatiques, petits fruits)

21 et 22 Avril : Fête des plantes Randanplants, à Randan (63)

Vente de graines et de plantes (aromatiques, petits fruits)

28-29 Avril : Floriales de Mazamet (81)

Vente de graines et de plantes (aromatiques, petits fruits)

1er Mai : Marché au fleurs du Bruel d’Esclanède (48)

 

13 mai : Plants Pots Plumes à Bannassac (48)

 

20 mai : Côté jardin à Naucelles (12)

 

26 mai : De la terre et des plantes à Saint Flour (15)

 

2-3 juin : Foire aux plantes de Calmont de Plancatge (12)

 

Autres dates à venir. Vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information ci-contre pour être prévenu.

Publié par

Vœux 2018

Bonjour

Je vous souhaite une très agréable nouvelle année 2018. Qu’elle puisse vous apporter santé, joie de vivre et de nombreuses bonne surprises.

De mon coté, la pépinière évolue avec le développement d’une nouvelle collection de plantes aromatiques et médicinales, nous en reparlerons bientôt.

Bien cordialement

Benoit

Publié par

Bilan de l’année 2017

Mise en place de la boutique en ligne

Il est désormais possible de commander des graines et des plantes vivaces (d’octobre à avril) via la boutique en ligne. Plusieurs moyens de paiement sont disponibles : chèque, carte bancaire, paypal.

Je remercie chaleureusement les premiers clients qui m’ont fait part de leurs commandes depuis la création de la boutique au début de l’année (cf. ci-dessous). Je souhaite que vos graines vous ai donné satisfaction malgré les conditions particulièrement sèches et parfois difficiles de cet été. Ici sur les Causses aveyronnais, les pluies ont été particulièrement rares et les différents jardins peu arrosés que je peux observer (le mien et celui de quelques amis) me confortent dans l’urgence d’acclimater des plantes nourricières aux conditions extrêmes (pénuries d’eau, décalages saisonniers), ainsi que dans les qualités de résistance des plantes que j’ai cultivé.

[wpcs id=”4562″]

De nouvelles récoltes de graines

Extrait de la récolte de tomate 2017, avec un été très sec, peu d’arrosage, un paillage léger de copeaux de bois sur un sol bien nourri aux feuilles d’automne, à l’ortie et à la cendre.

Avec l’automne, de nouvelles espèces et variétés sont venues s’ajouter à la sélection : Betteraves rouges, Navets Boule d’Or, Épinard d’hiver, Chicorée, Courgettes Zuboda (les vraies, enfin !), un Concombre vert très résistant au sec, etc. ainsi que de nouvelles tomates.

Foires et animations

Les foires de printemps ont été relativement agréables malgré un temps assez variable. Les foires d’automne ont été un grand succès, et démontrent que le grand public est désormais de plus en plus averti des questions d’alimentation locale de qualité et de résilience environnementale.

Lors de la Foire d’automne à Millau, qui fut un beau succès.

Retrouvez toutes les dates passées et à venir sur la page : Foires & Marchés.

 

Publié par

Biscuits énergétiques aux plantes

Présentation

Parmi les nombreuses façons de se faire du bien avec les plantes aromatiques (tisanes, assaisonnement, etc.), il en est une que je préfère pour sa facilité et le mélange de convivialité et de gourmandise qu’elle permet : les petits biscuits aux plantes.

L’avantage des biscuit par rapport aux gâteaux est leur capacité de conservation et leur facilité d’ingestion. Attention toutefois, à forte chaleur, une partie des bienfaits des plantes peut disparaître.

Préparation

Ingrédients – Recette de base

Quantités pour une plaque de four :

A propos des ingrédients

Une farine T80 à T110 aura plus de goût et de texture qu’une farine T50 qui aura tendance à durcir.

Plus le sucre est purifié, moins il aura tendance à attirer l’humidité et les biscuits resterons croquants plus longtemps. La rapadura donne de la souplesse car elle est riche en minéraux, et se réhydrate facilement.
Je gère l’équivalence des pouvoirs sucrants comme ceci : 100g de sucre blond = 70g de rapadura = 45g de miel. Un exemple pour la recette : pour obtenir l’équivalent de 250g de sucre blond, je peux mélanger 100g de sucre blond, 125g de rapadura et 45g de miel (soit 100+150+100=250).

Les huiles peuvent avoir plus ou moins tendance à rancir, la coco et l’olive se conserve longtemps, le beurre et le tournesol virent rapidement.

Ingrédients – Compléments optionnels

  • des herbes aromatiques finement hachées (fraîches) ou broyées (sèches) : agastache, ortie, calament, thym, estragon, basilic, hysope, anis, fenouil, etc.
  • des graines de sésame, tournesol, courge, etc. mixées au moulin à café
  • des fruits secs : amande, noisette, raisin…
  • des épices moulues : coriandre, cannelle, gingembre, poivre, zanthoxyllum, etc.

Ustensiles

Prévoir :

Préparation

  • Mélanger l’ensemble des éléments sec dans un cul de poule
  • Émulsionner l’eau et le gras dans un récipient séparé
  • Verser les liquides sur les poudre (penser à former un cratère)
  • Brouiller le tout rapidement et laisser les poudres s’imbiber pendant 3-5mn
  • Pétrir très rapidement aux doigts pendant 20-30 secondes : la pâte ne dois pas devenir trop lisse et conserver un aspect granuleux, il faut toutefois que toute la part sèche est été humectée

A ce stade, si les proportions sont bonnes, la pâte devrait être homogène, non-collante, et vos doigts comme le cul-de-poule devraient être relativement propres. Si ce n’est pas le cas, il faut revoir vos proportions en fonction de vos ingrédients. Si il reste des poudres, rajouter de l’eau. Si la pâte est collante, rajouter de la farine.

  • Former un pâton en rassemblant grossièrement la pâte entre vos mains, poser un feuille de papier sulfurisé sur la plaque et y déposer la boule, poser la deuxième feuille sur le pain de pâte
  • Étendre la pâte au rouleau à pâtisserie, par dessus la deuxième feuille, pour former une couche d’épaisseur homogène, de 6mm d’ép. pour une cuisson croquante à 20mm pour un biscuit fondant.
  • Pré-découper des carrés dans la pâte à l’aide de la corne ou d’une roulette à biscuits
  • (option) Il est possible de huiler ou sucrer la surface des biscuits pour un meilleur doré, ou leur rajouter un nappage fin, saupoudrer quelque suppléments (éviter les fruits sec en surface qui risquent de carboniser)
  • Enfourner 18mn dans le four à 185°C.
  • A la sortie du four, séparer les morceaux de biscuit avant refroidissement avec délicatesse car il sont encore souples, ils durciront par la suite.
  • Laisser refroidir à l’air libre sur la plaque pour favoriser le croustillant.

[masterslider id=”3″]

Exemple de déclinaisons

  • Gingembre + sésame + raisins secs
  • Amandes + coriandre + poire séchée
  • Anis + pomme séchée
  • Sésame noir + tulsi
  • Ortie + chocolat
  • Lavande + zeste de citron
  • Mélange granola
  • Tapenanade + romarin
  • Gros sel + tomates séchées + basilic
  • etc. – laissez libre-court à votre imagination…
Publié par

Quand semer les tomates et solanacées ?

Période de semis des tomates, piments et aubergines

Les tomates demande une température de 21°C pour germer rapidement, 24°C pour les piments et 27°C pour aubergines. Toutefois, ces plantes peuvent germer à moindre température.

 

Il faut environ 3 semaines à 15-20 °C pour qu’un pied de tomate, qui est une liane, puisse atteindre le stade 4 feuilles nécessaire à sa première transplantation.  Il faudra encore 3 semaines pour que la première fleur apparaisse, date à partir de laquelle on compte environ 50 à 100 jours jusqu’à la maturité du premier fruit.

Les piments et les aubergines, qui sont des arbustes, requièrent bien plus de temps pour fleurir, il faut compter au moins 6 mois. C’est pour cette raison qu’on les sème le plus tôt possible  et que leur culture est difficile en climat à étés courts.

 

Deux solutions pratiques

Pour les semis en serre

Les maraîchers et les jardiniers de climats doux sèment les solanacées dès la première lune montante de janvier. Cela leur permet d’obtenir des plantes prêtes à repiquer en serre dès fin avril.

Pour une culture en extérieur, les jardiniers consciencieux ne plantent généralement pas leurs plantes gélives avant le passage des “Saints de Glace“, c’est à dire autour de mi-mai. Les dernières gelées du 22-23 mai peuvent parfois détruire les efforts des jardiniers les plus optimistes, et il est plus raisonnable de conserver une partie des plants pour repiquer après le 25 mai.

Nous nous situons dans une région froide, et les hivers peuvent traîner en longueur. Ces dernières années, le redoux de début mars offre assez de chaleur aux graines pour germer, mais les jours froids et pluvieux de fin avril peuvent stopper la croissance des jeunes plantes au stade cotylédons/1 feuilles pendant une à deux semaines, et provoquer une quantité importante de fontes de semis. Les plants développés à 3 feuilles semble plus résistants et plus aptes à s’endurcir durant ce genre d’événements.

Pour les semis en intérieur

Il est préférable de semer début avril. Cela peut paraître relativement tard comparé aux plants commerciaux. Un plant jeune reprend mieux à la transplantation qu’un plant âgé. Les plants en mottes ou en godets élevés à l’intérieur atteignent rapidement les limites de leur substrat et s’épuisent faute de repiquage ou de rempotage. Une période d’élevage 6 à 8 semaines est bien suffisant pour ce genre de plantes.

Choix des variétés

Les contraintes agronomiques et climatologiques des régions montagneuses fraîches réduisent considérablement la période de végétation et ne laissent que deux options :

Sélectionner des lignées précoces et résistantes au froid

Certaines de ces lignées sont bien connues : les aubergines ‘de Barbentane’ ou ‘Diamond‘ par exemple, des lignées russes ou canadiennes comme les tomates ‘Sacha Altaï‘ ou ‘Ararat‘.

 

 

Acclimater progressivement ces lignées à nos conditions, en reproduisant chaque année nos propres semences

En effet, les plantes enregistrent chaque année les informations climatiques et les transmettent à la génération suivante. Couplé au travail de sélection, cette aptitude favorise l’adaptation des lignées aux conditions locales particulières.

Les travail de sélection réalisé à la Pépinière des Carlines  œuvre dans ces deux sens pour vous proposer une sélection de semences adaptées à l’altitude. Vous pouvez les découvrir dans la Boutique.

[wpcs id=”4584″]

Publié par

Agenda 2017

Calendrier Automne 2017

Dimanche 17 septembre 2017 – Fête du jardin des semences à proximité de Saint-Flour (15)

Avec le Sel Florain et le jardin de Gaymond – Stand plantes et aromatiques, petits fruits et graines.

Rendez-vous à Gaymond d’Andelat le dimanche 17 septembre à partir de 14h00.

Dimanche 24 septembre 2017 – Foire En attendant le Printemps à Pruines (12)

avec Biodiva – Stand plantes et aromatiques, petites fruits et graines.

Samedi 14 octobre 2017 : Fête des Fruits et des Jardins à Nant (12)

avec Nature & Patrimoine – Stand plantes et aromatiques, petites fruits et graines

Dimanche 15 octobre 2017 : Jardi-Folies au Cayrols (12)

Stand plantes et aromatiques, petites fruits et graines

21-22 octobre 2017 – Arbre’Expo à Baraqueville (12)

Stand plantes et aromatiques, petites fruits et graines

 

28-29 Octobre 2017 – Foire Paysanne d’automne à Millau (12)

Le thème de cette année est : « Au Coeur de l’Arbre »
Rendez-vous Samedi 28 octobre de 14h à 23h et dimanche 29 octobre 2017 de 10h à 19h à la Salle des Fêtes et parc de la Victoire de Millau.

Avec les Fermiers de l’Aveyron La Foire d’Automne de Millau a pour objet de faire connaître les produits élaborés par les agriculteurs fermiers de l’Aveyron. La qualité des produits, les relations de confiance qui s’instaurent entre producteurs et consommateurs sont des facteurs essentiels de cette manifestation.

Cette année, les amis du Dôme Nature proposeront des animation de découverte des paysages naturels pour petits et grands.

Calendrier Printemps 2017

  • 14 janvier : Fête de la biodiversité avec l’association Biodiva – vente de graines ;
  • 5 février : Fête de la Truffe de La Canourgue (48) – vente de graines ;
  • 19 mars : Journée Arbres, Plants et Graines à Salles la Source (12)  – vente de graines ;
  • 25 mars : Fêtons le Printemps à St Hippolyte en Truyère – vente de graines et projection du film La voix du Vent ;
  • 22-23 avril : Foire aux plantes Randan Plants (63) – vente de graines et aromatiques ;
  • 29 avril : Fête des Fruits et des Jardins avec Nature & Patrimoine, à Nant (12) – plants potagers et aromatiques, graines ;
  • 1er mai : Marché aux fleurs et Vide grenier au Bruel d’Esclanède (48) – plants potagers et aromatiques, graines ;
  • 12 mai : Stand animation au magasin de producteurs Au Marché paysan à Millau (12) – plants potagers et aromatiques ;
  • 13 mai : Foire Plant Pot Plumes à Banassac (48) – plants potagers et aromatiques, graines ;
  • 14 mai : Foire bio d’Ytrac (15) – plants potagers et aromatiques, graines ;
  • 25 mai : Stand plantes au magasin de producteurs La Grange aux saveurs à St Chély d’Apcher (48) – plants potagers et aromatiques – plants potagers et aromatiques, graines;
  • 27 mai : Foire De la Terre et des Plantes à St Flour (15) – plants potagers et aromatiques, graines.
Publié par

Mentions légales

Mentions légales

Précisions sur les graines

Les graines vendues sur ce site sont entièrement cultivées et produites de manière artisanales par le vendeur. Elles sont multipliées en pollinisation ouverte et, sauf mention contraire, ne font pas partie de variétés inscrites au Catalogues Officiels européens. Il s’agit principalement de souche anciennes ou de variétés-populations sans garantie de stabilité variétale. Elles sont destinées à l’usage amateur et ne sont pas destinées à un usage commercial.

Infos légales

Editeur

Benoit Bianciotto
Pépinière des Carlines
Ajas 12560 Saint Laurent d’Olt
Tel : 0607572581
mail : webmaster@pepinieredescarlines.com

Système de Gestion de Contenu :

Cette boutique en ligne a été créée à l’aide du logiciel PrestaShop. Rendez-vous sur le blog e-commerce de PrestaShop pour vous tenir au courant des dernières actualités et obtenir des conseils sur la vente en ligne et la gestion d’un site d’e-commerce.

Hébergement

Il est assuré par OVH.fr

Propriété intellectuelle

Tous les contenus de ce site sont couverts par le droit d’auteur, en vertu de l’article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.

La reproduction de contenu est soumise à la mention de la source. Les reproductions ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales ou publicitaires.

Pépinière des Carlines se réserve la possibilité, d’interdire à des tiers l’utilisation des informations du site. Dans ce cas, elle informera la personne concernée qui disposera de 8 jours ouvrés pour mettre fin à ses pratiques.

Crédits photographiques /iconographiques

Les illustrations sont de Benoit Bianciotto
Sauf mentions contraires les photographies sont la propriété de Pépinière des Carlines.

Liens hypertextes

La création de liens avec ce site est libre, sous réserve de nous en informer. Pépinière des Carlines peut à tout moment refuser un lien. La personne concernée disposera de deux jours pour le supprimer.

Les liens hypertextes établis en direction d’autres sites à partir de “www.Pépinière des Carlines.com ” ne sauraient, en aucun cas, engager la responsabilité de la Pépinière des Carlines dans le cas où le contenu desdits autres sites contreviendrait aux dispositions légales et réglementaires en vigueur.

Données personnelles

Les données personnelles ne sont collectées qu’à la suite de leur communication volontaire par les internautes souhaitant :

  • commander au catalogue ou à la librairie,
  • une réponse à une question.

Pépinière des Carlines s’engage à réserver ces données au traitement des commandes et garantit leur confidentialité. Elles ne seront en aucun cas cédées ou rendues accessibles à aucune entité tierce.

Un ” cookie ” est installé pendant la navigation pour permettre le fonctionnement du panier d’achat.

Droit d’accès, de modification et de suppression

Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, dite loi Informatique et Libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression à l’égard de toute information vous concernant. Ce droit peut être exercé par courriel à l’adresse suivante : Courriel

Publié par

Conditions Générales de Ventes

Conditions Générales de Ventes

Préambules :

On entend par « Clients » les jardiniers amateurs, les particuliers ainsi que les associations.

Article 1 : Objet.

Les présentes Conditions Générales de Ventes (CGV) s’appliquent entre la Pépinière des Carlines, dit le « Vendeur », et ses « Clients » pour toutes commandes passées via le site internet www.pepinieredescarlines.com.

Les parties s’accordent sur le fait que les présentes CGV régissent exclusivement leurs relations. Pépinière des Carlines s’accorde le droit de modifier chaque année ces CGV, voir ponctuellement en cas de nécessité. Ces dernières sont applicables dés leur diffusion sur le site internet.

Par conséquent, il incombe à l’acheteur de vérifier qu’il dispose des dernières CGV avant de passer sa commande. Toute commande passée vaut acceptation des CGV.

Article 2 : Produits.

Les produits proposés à la vente sont ceux présents sur le site internet. Ils sont proposés dans la limite des stocks disponibles.

Nous prenons le plus grand soin à mettre à jour le site internet en fonction des disponibilités réelles.

Cependant, il arrive que certains produits se trouvent épuisés au moment de la préparation des commandes. Dans ce cas, Pépinière des Carlines propose 3 solutions différentes, présentées lors de la passation de commande :

• le remplacement d’un produit par un autre de caractéristiques proches et de prix identique ;

• la création d’un avoir pour une commande future.

Article 3 : Prix.

Les prix présents sur notre site internet sont indiqués en Euros. Ces derniers sont TTC (Toutes Taxes Comprises) incluant notamment la TVA.

Les prix ne comprennent pas les éventuels frais de livraison précisés à l’article 6 (« Expédition, Livraison et Frais de Port ») des présentes CGV.

Article 4 : Commande.

Le Client qui souhaite passer une commande auprès de Pépinière des Carlines via son site internet se doit de suivre un processus d’identification, d’enregistrement et de validation de la dite commande.

Identification du Client.

Le Client, avant ou après avoir sélectionné les produits de son choix doit s’identifier afin de pouvoir procéder à l’enregistrement et la validation de sa commande. Dans les champs prévu à cet effet, il lui suffit de renseigner son identifiant et son mot de passe datant de sa première commande. Si le Client ne possède pas encore de compte, du fait qu’il effectue sa première commande, il doit en créer un et remplir le plus exhaustivement sa fiche.

Il incombe au Client de vérifier la réalité des informations qu’il indique. Cela vaut autant pour celles liées à son identité, que pour celles liées à l’adresse de facturation, et le cas échéant, de livraison. De plus, le Client doit veiller à ne pas divulguer à des tiers son identifiant ou son mot de passe.

Dés lors, en aucun cas Pépinière des Carlines ne pourra être tenu responsable des conséquences du non respect des points susvisés.

Enregistrement et Validation de la Commande.

Le Client est invité à effectuer sa sélection de produits selon la marche à suivre indiquée sur le site. Dans un second temps, le Client accède au récapitulatif de sa commande qu’il peut alors modifier (augmenter/diminuer/supprimer quantités des produits choisis).
Le Client indique également ses desideratas et remarques dans les champs concernés et décide de son mode de règlement. Enfin, il accepte les présentes CGV et valide sa commande. Cette opération réalisée confirme la passation de la commande.

Pépinière des Carlines prend alors acte de cette commande par l’envoi d’un email indiquant le numéro de la commande, le montant à régler et la marche à suivre pour s’en acquitter.

Il est par ailleurs rappelé qu’aucune commande n’est traitée sans son règlement (sauf cas particulier indiqué à l’article 5 « Règlement et Modalités de Paiement », ci-dessous).

Nota bene : Nous vous rappelons qu’aucune commande ne sera prise par téléphone.

Article 5 : Règlement et Modalités de Paiement.

Une fois la commande validée, il est laissé le choix entre plusieurs moyens de paiement. Ces derniers sont :

• Par virement.
• Par chèque.
• Par un service sous-traitant de gestion de Carte Bancaire et autres portefeuilles électroniques.

Aucune commande ne sera expédiée en l’absence de son règlement.

En cas de retard de paiement total ou partiel, il sera fait application d’une pénalité de retard d’un montant équivalent à celui qui résulterait de l’application d’un taux égale à trois fois le taux de l’intérêt légal, après mise en demeure préalable du Client.

Article 6 : Expédition, Livraison et Frais de Port.

Expédition.
Les commandes sont traitées par ordre de réception des règlements (pour les différentes règles et facilités de paiement, se référer à l’article 5 « Règlement et Modalités de Paiement », ci-dessus).

Selon la période de l’année, les délais observés de traitement des commandes sont de 1 à 2 semaines. De janvier à mars (afflux important de commandes) nous mettons tout en œuvre pour ne pas dépasser 3 semaines. Nous effectuons au minimum une expéditions par semaines (le mardi).
Livraison.
Nous faisons tout notre possible pour que les commandes arrivent le plus rapidement chez le « Client ».

Tous nos colis sont traités et livrés par « La Poste » et ses services. « La Poste », nous garantie une livraison en 48 heures maximum.

Si à la livraison il manque des colis ou si ceux-ci parviennent en mauvais état, le Client doit réaliser les réserves nécessaires sur le récépissé du livreur et envoyez dans les 72 heures une lettre recommandée au transporteur lui signifiant la perte ou l’endommagement de la marchandise livrée.

Parallèlement, notre service commercial se tient à la disposition du « Client » pour trouver conjointement une solution.

Conformément à l’article Article L114-1 et Article R114-1 du Code de la consommation, nous sommes tenus de fixer un délai maximale de livraison pour les commandes supérieures à 500 euros. Celui-ci est fixé à 30 jours par sécurité juridique, mais nous vous rappelons que nous effectuons tout notre possible pour vous satisfaire le plus rapidement possible.

Frais de port.

Tarifs envoi en France Métropolitaine (TTC)

de 0 à 20g : 3.50€

de 20 à 50g : 4.50€

de 50 à 100g : 6.50€

de 100 à 250g : 8.50€

de 250 à 500g : 12.50€

de 500g à 1 kg : 18.00€

de 1 à 2 kg : 25.00€

Pour toute autre destination, nous contacter avant de passer commande.

Nous ne possédons pas de magasin de vente sur place. Cependant, le « Client » peut, après entente, venir retirer sa commande directement auprès du producteur.

Article 7 : Engagement Qualité et Réclamation.

Aucune semence de ce catalogue ne provient de l’agriculture conventionnelle. Tout comme aucune semence de variété hybride F1 ou de variété obtenue par biotechnologie ou transfert de gènes (OGM) n’a de place dans ce catalogue !

Nous réalisons également, en interne et chaque année, des tests de germination sur les semences que nous proposons.

Dans tous les cas, si le Client rencontre un problème sur un lot, nous lui serions reconnaissants de nous contacter directement et cela dans un délai raisonnable, afin de nous permettre de faire les vérifications nécessaires. Il est alors demandé d’indiquer précisément la variété, et la date de récolte inscrits sur le sachet ainsi que la date de semis.

Si le lot est réellement défectueux, ce qui est rare, cela rendra service à l’ensemble des clients de Pépinière des Carlines car nous pourrons alors le retirer immédiatement de la vente et trouver une solution à l’amiable (échange standard, réalisation d’un avoir pour une commande future, etc.).

Parallèlement, Pépinière des Carlines attire l’attention du Client sur le fait que dans la pratique du jardinage comme dans celle de l’agriculture, il existe de nombreux facteurs dépendants et indépendants de l’Homme pouvant expliquer qu’une semence de qualité ne donne rien.

Article 8 : Droit de rétractation.

Conformément à la loi n° 2008-3 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs, dite “Chatel”, le Client bénéficie d’un droit de rétractation.

L’article L.121-20 et suivants du Code de la Consommation disposent que le Client peut bénéficier d’un délai de 7 jours francs à compter de la date de réception de votre commande, pour retourner tout article ne convenant pas. Ces derniers devront être retournés complet et intact dans leur emballage d’origine.

La réexpédition devra se faire dans les mêmes conditions que celles de l’envoi initial et les frais engagés sont à la charge du Client.

Ce remboursement s’effectuera par chèque. Il s’effectuera dans les meilleurs délais, et au plus tard dans les 30 jours suivant l’exercice de ce droit.

Nous rappelons qu’à la place d’un remboursement, il est toujours possible pour le Client de bénéficier des alternatives suivantes :

• Echange contre un produit différent de prix identique.
• Création d’un avoir sur une future commande, valable sur une durée maximale de 3 ans.

Article 9 : Catalogue.

Nous rappelons que le catalogue sous sa forme numérisé est consultable en ligne. Les quantités disponibles

Article 10 : Données Personnelles.

Les données collectées sont nécessaires au traitement et à la gestion des commandes ainsi qu’aux relations commerciales entre Pépinière des Carlines et le Client.

Pépinière des Carlines est responsable de ces données, c’est pourquoi nous les traitons avec la plus grande confidentialité. Elles peuvent être transmises aux sociétés et sous-traitants auxquels Pépinière des Carlines fait appel dans le cadre de la livraison des commandes.

Pépinière des Carlines s’engage expressément à ne pas mettre en location ou vendre ces informations.

L’utilisateur est informé que ce traitement automatisé d’informations a fait l’objet d’une déclaration à la CNIL sous le numéro 1583314v0.

Conformément à la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978, le Client dispose d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données le concernant sur simple demande par courrier.

Article 11 : Coordonnées de la Société et Nous Contacter.

Pépinière des Carlines
Ajas 12560 saint Laurent d’Olt
Téléphone : 06 07 57 25 81
Mail : webmaster@pepinieredescarlines.com

Aucune commande ne peut être passée par téléphone. Il est demandé de ne téléphoner qu’en cas d’absolue nécessité, en particulier en pleine saison (janviers-avril), où toute notre énergie est consacrée à expédier les commandes dans un délai le plus court possible.

Le traitement des demandes, ne pourra se faire que si le Client indique son identifiant dans son courrier, mail, fax ou appel.

_____________________________________________________

“Quelques précisions sur le travail de producteur de semences”

La vente des semences potagères par correspondance est saisonnière : 90 % des ventes se font en trois mois, de mi janvier à mi avril. Nous envoyons généralement notre nouveau catalogue début janvier. Au cours des semaines qui suivent, nous recevons de très nombreuses commandes. Pendant cette période, nous ne pouvons matériellement pas les satisfaire immédiatement. En général, il s’écoule une à deux semaines entre le moment où vous nous envoyez votre commande, avec son réglement, et le moment où vous recevez les semences. A partir de début avril les délais sont plus courts : une semaine, voire moins.

Les conseils de Pépinière des Carlines : Ne commandez pas au dernier moment, la veille d’un week-end ensoleillé par exemple !
Commandez hors saison : du début avril à la fin de l’été, les délais sont plus courts. De septembre à mi janvier, certains lots de semences peuvent ne pas être disponibles. En effet, les récoltes s’effectuent du début de l’été à la fin de l’automne. Et après la récolte, il faut plusieurs semaines pour finir de sécher, prénettoyer et nous expédier les semences. Une fois réceptionnées, il nous faut les trier, contrôler leur germination puis enfin les conditionner.”

“En cas de problème sur un lot de semences”
Attention ! Un problème de levée ou de culture n’est pas toujours dû à la semence !! Avant d’accuser la semence, menez votre enquête pour essayer de comprendre ce qui a pu se passer. Allez voir sur le terrain ce que la semence est devenue : est-elle toujours là ? Est-elle intacte ? A-t-elle été dévorée par des oiseaux (pois, maïs, etc) ou des mulots (semences de cucurbitacées) ? A-t-elle été dérangée par un chat venu faire ses besoins ? A-t-elle commencé à germer ? Sinon, a-t-elle eu assez d’eau ? A-t-elle eu assez chaud ? N’a-t-elle pas été semée trop profond ? Les plantules ont-elles été dévorées par des limaces, des oiseaux, des rongeurs ? Les plantules ont-elles pourri par excès d’eau et manque de chaleur (cas fréquent avec les semences de cucurbitacées même sous abri) ? Si aucune graine n’a levé, la semence n’est probablement pas en cause car il n’y a que très rarement un taux de germination nul. Si vous avez au même moment un même problème sur plusieurs variétés ou sur plusieurs espèces, il y a plus probablement eu un problème chez vous (manque d’eau, chaleur excessive ou insuffisante, maladie, ravageur, etc).

Publié par

Salade detox d’hiver

Une salade dépurative à base de racines fraîches

La période des fêtes de fin d’année peut parfois être lourde à digérer. Voici une recette de salade légère vous permettant de nettoyer le corps  entre deux festins.

Ingrédients

Légumes :

– radis d’hiver ‘Violet de Gournay’ (ou radis noir, ou radis ‘Rose de chine’, etc.)
– panais
– céleris rave
mâche
betterave potagère, rouge de préférence (crue ou cuite)
– carotte, jaune ou violette de préférence
– quelques feuilles de chicorée (optionnel)

Mâche rustique. Tout l’art du tri consiste à conserver la plante la plus entière possible, de matière à justifier son nom, car la courte tige de la plante lui confère une texture plus craquante et juteuse.

Panais, céleri-rave et radis violet de Gournay. L’épluche légume cranté est vraisemblablement le meilleur outil pour peler les légumes racines, ainsi que les cucurbitacées.

Sauce et aromates :

– 2 citrons (pour le jus à la fois pour son rôle bénéfique et sa fonction anti-oxydante dans la préparation)
– 1 orange coupée en dés
– 3 cuillères à soupe d’huile de colza ou de cameline
– 1 cuillère à café de wasabi en poudre (ou de la pâte de raifort, ou de la moutarde à l’ancienne)
– 5 feuilles de shizo séchées, réduites en poudre
– 5 feuilles d’agastache séchées
– 2 brins de thym citron
– 10 feuilles de basilic séchées, réduites en poudre
– 20 grains de coriandre réduits en poudre
– du gingembre, du curcuma
– des feuilles de persil ou de coriandre fraîche
– du go-masio

Matériel :

– un grand saladier
– une râpe à légume
– un presse-agrume (optionnel)

Préparation

Rapper les légumes racines crus après les avoir pelés bien brossés, puis mélanger le tout dans un grand saladier avec le jus d’un citron, l’orange coupée en dés, le gingembre émincé, les feuilles d’agastache et de shizo. L’acidité de jus de citron révèle les couleurs des racines.

Couper les betteraves cuites en quartier, ou seulement deux dans le sens de la hauteur pour celles de petites taille et réserver. (>> le sens de découpe permet de mettre la forme du légume en valeur)
Trier les mâches, lavez et égouttés et réserver.

Préparer une sauce avec l’huile, le jus du deuxième citron (ou du vinaigre de cidre), le curcuma, le basilic, le thym citron, le wasabi, le coriandre en poudre.

Dresser le tout à l’assiette, ou servir séparément à volonté. Saupoudrer de gomashio.

Variante

Il est possible d’inclure des légumes lacto-fermentés en remplacement des légumes frais.

Publié par

Oignon rocambole

Description

L’oignon rocambole est une variété vivace de l’oignon cultivé : Allium cepa var. proliferum. Ses tiges vert bleuté de 50 à 80 cm de haut qui sont persistantes rappellent un peu la ciboulette.

Il s’agit d’une curiosité de la nature : cette plante a été sélectionnée pour sa capacité à former des bulbilles en place de la fleur. Ces bulbilles apparaissent à l’extrémité des inflorescences roses en fin de printemps, lesquelles se transforment en 2 ou 3 étages de petits bulbes rouges à maturité, groupés par 4 ou 6.

Culture

L’oignon est originaire des steppes d’Europe méridionale et d’Égypte. Il appréciera les situation chaudes et sèches.

Cette variété ne produit pas de graines, car ses fleurs se transforment en bulbilles qui servent à la multiplication végétative : il n’y a donc pas de brassage génétique (tout comme pour l’échalote).

Usages

Toutes les parties se consomment : les jeunes feuilles du printemps s´utilisent comme la ciboule, les bulbes souterrains comme l´oignon ou l´échalote et enfin les bulbilles aériennes sont soit consommées pour les plus petites, à la manière des cornichons soit pour les plus grosses, telles des échalotes.

Publié par

Catalogue // Plants potagers printemps 2016

Présentation

Voici la liste des plants potagers (légumes et fleurs annuelles) disponible ce printemps.

Tomates

Tomates précoces

Tomates ananas

  • Ananas marbrée
  • Ananas citron
  • Ananas verte et rose

Tomates charnues

Tomates cœur-de-bœuf

  • Cœur-de-bœuf Rouge
  • Cœur-de-bœuf striée Rose & Orange
  • Cœur-de-bœuf Orange
  • Cœur-de-bœuf Jaune
  • Cœur-de-bœuf Framboise

Tomates moyennes

Tomates cerises

Aubergines

Poivrons

Piments

Physalis

Choux

Blettes / Betteraves

Poireaux /Oignons

  • Poireaux bleus rustiques
  • Poireaux verts rustiques
  • Oignons blancs
  • Oignons rouges

Ombellifères

  • Fenouil rustique
  • Céleri branche

Herbes

Fleurs annuelles

  • Tagète citron
  • Tagète érigé
  • Tagète œillet d’Inde
  • Tabac jasmin
  • Etc.

 

 

Publié par

Poêlée de légumes “retour aux racines”

Présentation

Cette recette au nom quelque peu jamaïcain est pourtant principalement composée à base de légumes racines d’hiver bien européens (en fait, la grande diversité des légumes européens a été sélectionnée à partir de plantes bisannuelles qui pouvaient se trouver dans les prairies et les champs labourées laissés en jachère).

Les adeptes d’exotisme pourront toutefois y ajouter de la patate douce, des ocas du Pérou, du yacon (poire de terre), du taro et autres racines sub-tropicales comme le gingembre, de curcuma ou le galanga.

Le principe consiste à pouvoir goûter des bouchées larges bouchées de racines au saveurs différentes, moelleuses et fondantes en surface mais encore légèrement craquantes à cœur.

Par contraste (imaginez un morceau de carotte suivi d’un de navet puis d’un de céleri rave), les saveurs des légumes s’amplifieront dans la bouche à l’inverse d’un plat monospécifique qui devient rapidement fade et écœurant.

Ingrédients

Des racines d’espèces et variétés bien différentes et colorées :

  • carottes (oranges, rouges, jaunes, blanches – éviter les violettes qui déteignent sur les autre légumes, et rendent le plat moins appétissant, il vaut mieux les garder pour les râper) ;
  • betteraves (même remarque) ;
  • panais ;
  • céleri rave ;
  • radis (noir, blanc, violet, rouge de chine, etc.) ;
  • navets (boule d’or absolument, noir, violet long, blanc à collet vert, blanc à collet mauve, etc.) ;
  • rutabaga ;
  • salsifis & scorsonères ;
  • topinambours ;
  • quelques pommes de terres (là aussi le choix est vaste, éviter les violettes).

Quelques épices :

  • une pincée coriandre et cumin fraîchement moulus (juste pour parfumer sans prendre le dessus), du poivre éventuellement en plus ;
  • un peu de miel de châtaignier ;
  • des graines de sésame ou des noix (pistaches, cajous) émondées.

Préparation

Découper les racines en sections ou en quartiers de la taille d’une bouchée (environ 1,5 à 2 cm de côté). Faire sauter  le tout au wok à feu vif, en remuant souvent, pendant 3-5mn, jusqu’à ce que la surface des légumes soit croustillante et légèrement dorée, sans perdre sa couleur d’origine.

A propos du découpages

Il est préférable de couper les légumes en préservant leurs formes d’origine et dans le sens de la pousse : les carottes et racines coniques en longues sections entières (sans les trancher dans la longueur), les navets et autres racines sphériques en quartiers de haut en bas (comme une orange). Il faut absolument éviter la technique dit “campagnarde” qui consiste à débiter des cubes identiques pour tous les légumes. Seul le (gros) céleri rave sera éventuellement traité de la sorte.

 

Saupoudrer les épices, déglacer avec un peu d’eau (selon la quantité) et recouvrir de suite avec un grand couvercle pour laisser le tout cuire à l’étouffée pendant 7 minutes, penser à baisser le feu.

A la fin de la cuisson, ajouter le miel et remuer quelques instant pour le répartir et le mélanger avec le fond de sauce.

Servir chaud, napper de sauce et saupoudrer de sésame.

Publié par

Concevoir un jardin comestible

L’association Jardins-Nature 48 organise un

Atelier conception d’un jardin comestible

le samedi 10 avril, à Banassac

L’atelier s’appuiera sur un cas réel ; un nouveau jardin à créer.

Horaire : 14h30 – 17h30
Lieu : Chez Pierre-Etienne & Laetitia Viguier, Le Viala, 48 500 BANASSAC-CANILHAC
Animation : Benoit Bianciotto
Matériel à apporter : feutres / crayons de couleur / papier
PAF / adhésion à l’association

Objectifs

Découvrir les différents principes d’aménagement d’un jardin comestible (potager, haies fruitières, plantes
sauvages, etc.).

→ Organiser l’espace, dessiner et planifier
→ Associer les plantes entre elles
→ Gérer l’évolution du jardin

Déroulement

14h00 – 14h30 : Accueil
14h30 – 15h00 : Les principes du jardin comestible (vivaces, annuelles, fruitiers)
15h00 – 15h30 : Les végétaux et associations (les strates végétales)
15h30 – 16h15 : Dessin et recherche personnelle
Pause 15mn
16h30 – 17h15 : Présentation des dessins
17h15 – 17h30 : Conclusion et retours

Inscriptions appréciée (préparation du matériel) : bentusiii@yahoo.fr / 0607572581

Accès voitures

Voici les coordonnées : https://goo.gl/maps/c9v9Juujzpk
Se garer vers le hangar à 200m dans les bois sur la route à l’Est (un peu avant le village en arrivant de Banassac)

Présentation

Un “jardin comestible” : cette expression peut porter à sourire dans elle semble aller de soi, et pourtant… on constante avec une certaine surprise que la plupart des terres considérées comme jardin sont bien souvent peu productive, et consomment plus d’énergie qu’elle n’en produisent (tondeuse, taille-haie, assainissement…).

Mises bout-à-bout, toutes ces terres, parfois parmi les plus fertiles, représentent un part importante de notre patrimoine foncier domestique, c’est-à-dire “à portée de main”, et pourraient participer à notre alimentation.

Notions de base

Les strates

Il est désormais courant de représenter 7 strates végétales complémentaires et superposables lorsqu’on parle de paysage jardiné.

7-strates_800

  • 1. Les arbres de la Canopée haute : arbres climaciques (chêne, hêtre…) et hauts fruitiers (noyers, kaki…)
  • 2. Les arbres fruitiers de taille moyenne (pommier, prunier…)
  • 3. Les arbustes fruitiers (groseilliers, amélanchiers…)
  • 4.  Les plantes herbacées vivaces ou annuelles
  • 5. Les racines bisannuelles (radis…) et les rhizomes (gingembre, capucine tubéreuse, iris…)
  • 6. Les couvre-sol (fraise…)
  • 7. Les lianes (ronces, vigne, kiwi…)

Les facettes du jardin comestible

Les écosystèmes du jardin

Les différentes strates prennent des formes différentes selon leurs combinaison et leur mode de gestion, ou encore selon l’avancée dans le cycle de reconquête forestière.

Le potager

Le potager est, en Europe, traditionnellement une expression en réduction du champs en polyculture, labouré et pâturé : sol nu et retourné, amendement en fumier, etc.

Il convient particulièrement bien aux légumes sélectionnés dans ce mode de culture : Brassicacées (choux, raves, radis…), Apiacées (carottes, panais, céleri…), Fabacées (pois, fève, dolique…), Chenopodiacées (épinard, arroche, blette/betterave…)

L’apport assez récent de plantes américaines ou asiatiques, originaires de lisières forestières riches en humus, contrebalance cette première dynamique : Cucubitacées (courges, concombres, melon….), Solanacées (tomates, aubergines, pomme de terre…), haricots

On peut donc voir le potager comme la synthèse d’un cycle depuis la terre mise à nue vers l’accumulation de matière organique, qu’un chamboulement vienne déplacer.

La prairie

La prairie est, dans son expression écologique, un lieu brouté et pâturé, piétiné, mis à nu et amendé de manière ponctuelle. Ce n’est absolument pas une nappe vert uniforme telle que les amateurs de gazon peuvent l’imaginer.

La prairie sait profiter des moindres variation du terrains pour exprimer une diversité biologique intense. Elle occupe l’espace-temps en permanence : combine des strates de végétation selon l’altitude par rapport et selon le moment de l’année : bulbes, plantes rampantes, annuelles, bisannuelles, vivaces, etc.

Cette caractéristique peut être utilisée au jardin, avec ou sans animaux, pour disposer d’un réservoir de plantes “sauvages” comestibles indépendamment du potager.

Les haies

à venir…

La forêt fruitière

à venir…

Publié par

Ciboulette

Description

La ciboulette est une plante vivace de la famille des Amaryllidacées. Il s’agit d’une forme d’ail vivace cultivé dans les jardins. Il en existe plusieurs variétés, à feuilles plus ou moins fines.

Culture

La ciboulette apprécie les terres franches et un peu fraîches, mais pourra s’adapter à tous les environnements cultivés, ainsi que dans les rocailles au pied de grosses pierres qui conserveront l’humidité.

Les plantes qui ont fleuri dégénèrent, il convient donc de couper régulièrement les hampes florales au stade des boutons. Il est possible d’ajouter les boutons fermés ou à peine éclos aux salades, ou de les mettre en macération dans du vinaigre, qui se colorera du rose des fleurs, ou encore en lacto-fermentation.

Usages

Les feuilles et les fleurs sont utilisées fraîches en cuisine pour leur saveur aillée.

Publié par

Gâteau moelleux aux plantes

Présentation

En complément des petits biscuits aux plantes, voici ma recette de base pour obtenir un gâteau moelleux adaptable à toutes sortes d’ingrédients disponibles au cours des saisons.

Ingrédients

Pour l’appareil de base :

  • 250g de farine (Petit épeautre complète ou T110 de froment)
  • 150g de sucre Rapadura
  • 130g de gras (huile de tournesol, de coco, de noix, de noisette…)
  • 3 œufs
  • bicarbonate ou levure chimique

Pour les variations :

  • des épices
  • des herbes sèches ou fraîches
  • des fruits sec ou frais
  • des jus de fruits
  • des fleurs

J’utilise la même base avec du miel et des épices pour réaliser un pain d’épices qui prend toute sa saveur après quelques jours de maturation.

Préparation

Exemple : cake à la mûre et à la violette

Quantités de base doublées pour 3 cakes.

Mélanger les ingrédients secs ensemble, ajouter l’huile et les œufs. Malaxer. Ajouter progressivement un peu d’eau pour fluidifier la pâte jusqu’à obtention d’une texture agréable.

Ajouter 50g de confiture de mûre (ou de fruits congelés) et 200g de fleurs de violettes macérées au citron.

Huiler les moules, verser la pâte. Enfourner à 185°C pendant 20mn env.

Publié par

Ciboule de Chine

Description

La Ciboule est une plante herbacée, bulbeuse et vivace originaire d’Asie, de la famille des Amaryllidacées. Elle peut atteindre 70 cm de haut dans de bonnes conditions. Elle se différencie de la Ciboulette par ses feuilles vert pâle, étroites, presque plates et par son inflorescence en ombelle de fleurs blanches à 6 tépales disposés en étoile.

Culture

La Ciboule apprécie les espaces ouverts ensoleillés. Elle sera à son aise dans les massifs des vivaces, les prairies fleuries, les abords des ourlets fruitiers.

La plante se multiplie facilement par semi spontané.

Usages

Les feuilles et les fleurs sont utilisées en condiment pour leur léger goût d’ail dans les crudités, salades, etc.

A Hong Kong, on consomme la tige et non les feuilles de cette plante appelée kau choy (en chinois cantonais). On préfère la manger avec un bourgeon de fleur non éclos au bout (on l’appelle alors kau choy fah – « fleur de kau choy »). On dit que les kau choy fah sont moins amères, plus croquantes, plus goûteuses et sucrées que les kau choy. On dit également qu’il faut éviter les kau choy fah en floraison, car elles ont plus de fibres. La manière la plus courante et la plus simple de l’apprêter est de la sauter au wok avec un peu d’huile et de sel. On peut éventuellement ajouter des morceaux de viandes, bien qu’on la préfère généralement nature, comme plat de légumes, en accompagnement.

Publié par

Origan

Description

Originaire d’Europe, l’origan a été exporté au Moyen-Orient. Il est connu et reconnu par les peuples de l’Antiquité pour son goût prononcé, et ses vertus médicinales.

C’est une plante aromatique rampante de la famille des lamiaceae, principalement habituée aux collines sèches méditerranéennes. Elle produit de grandes hampes de fleurs roses en été, très appréciées des papillons.

Variétés disponibles

Origanum vulgare : Origan sauvage, fleur roses. Très rustique.

Origanum vulgare ‘Dingle Fairy’ : Cultivar à petites feuilles et hampes florales à bractées colorées de rose. Très esthétique. Odeur fine et vive.

Origan dingle Fairy_l

Origanum tytanthum : Origan de Turquie. Touffe étalée compacte de petites feuilles ovales, légèrement veloutée. Fleurs rose intense de juin à septembre. Très rustique.

Culture

Cette plante nécessite un sol léger et aéré, en situation chaude et de préférence calcaire, à l’abri du vent. Elle se plaira tout particulièrement en rocailles, au milieu de blocs de pierre, en exposition sud/sud-ouest.

Elle se multiplie facilement par semi à l’état sauvage. Les éclats racinés des touffes rampantes se repiquent facilement.

Usages

Usages culinaires

La récolte s’effectue lorsque la plante fleurit, en juillet-août : le mieux est de faire sécher des bouquets de fleurs, tiges et feuilles dans un endroit ombragé. Les fleurs sèches et les feuilles peuvent ensuite être effritées.

L’origan sec illuminera vos plats d’hiver, et agrémentera particulièrement bien les préparations à base de tomates, courgettes, fenouil, aubergines.

Usages médicinaux

L’origan, a des propriétés antiseptiques. Il peut être utilisé en infusion dans les cas de rhume ou de grippe, et permet également de stimuler la digestion.

Usages phytosanitaires

La macération d’origan est utilisée permet de lutter contre le balanin des noisettes et divers autres curculionidae.

Usages magiques

L’origan était reconnu pour deux propriétés, son rôle protecteur et en tant que philtre d’amour : “quelques feuilles dans le repas de l’élu de son cœur”.

Publié par

Benoîte // Rouge

Description

La Benoîte est, tout comme la Fraise, une plante de la famille des Rosaceae qui apprécie les endroits frais tels que les haies, les sous-bois.

Cette population est issue d’un semi du célèbre cultivar ‘Mrs Bradshaw’.

Culture

La Benoîte apprécie les ourlets forestiers nitrophiles ou hygrophiles. On la cultivera donc de préférence sous des fruitiers à ombre légère ou dans les cuvettes du terrain, et éventuellement près du tas de compost, riche en matières organiques.

Usages traditionnels

Les racines de Benoîte séchées étaient autrefois employées pour remplacer le clou de girofle. C’est une plante très appréciée dans la cuisine médiévale.

Dans le nord de l’Europe, on l’utilisait pour parfumer la bière, ou le vin par macération avec des zestes d’agrumes.

Les très jeunes feuilles peuvent être ajoutées aux salades. On peut en faire un vin et utiliser ses racines pour aromatiser des sauces.

Usages médicinaux

Ses feuilles et son rhizome sont astringents et vulnéraires du fait de l’huile essentielle et du tanin qu’ils contiennent. Elles sont utilisées traditionnellement :

  • comme anti-hémorragique ;
  • comme anti-diarrhéique ;
  • comme fébrifuge ;
  • comme styptique ;
  • pour soulager les maux de gorge ;
  • comme stomachique.

Usages magiques

Jadis, Geum était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche. Au Moyen Âge l’Herbe du bon soldat était l’alliée des Soldats du Bon Dieu, nom donnés aux moines exorcistes qui utilisaient la plante pour chasser le diable.

Publié par

Iris // Blanc du Japon

Description

Cet Iris originaire de Chine est extrêmement cultivé au Japon et aux Etats-Unis. Il apprécie les régions tempérées.

Il produit de longues feuilles linéaires de 40-50cm de hauteur et de belles fleurs blanches striées de bleu et jaune.

Usages traditionnels

Les racines étaient traditionnellement utilisées comme source d’amidon. En Chine, le rhizome était utilisé en décoction contre les bronchites, les rhumatismes et les traumatismes internes.

ATTENTION : comme la plupart des Iris, cette plante est toxique (feuilles, rhizome) et peut provoquer des douleurs d’estomac et des vomissements.

Au japon, on plantait des iris autour des châteaux, au sommet des collines, pour ralentir les assaillants grâce à leurs feuilles glissantes.

 

Publié par

Iris // Nain des garrigues

Description

Cet iris est une plante méditerranéenne poussant principalement sur les sols calcaire, dans les pelouses rocailleuses sèches. Elle peu être cultivée dans les jardins dans tous les sols bien drainé.

Elle ne dépasse pas 30 cm de hauteur. Ses fleurs sont d’un violet profond.

C’est une plante utile pour tenir les terre des talus exposés au sud.

Publié par

Guimauve officinale

Présentation

La guimauve de cette plante vivace habituée aux prés salés ou aux zones humides littorales (tout comme la blette), mais qui s’acclimate très bien à la culture dans les jardins.

Elle passe l’hiver sous terre et émet au printemps de longues tiges fleurissant en juillet, semblables au roses trémières.

Utilisations

Usages culinaires

Tout comme la mauve ou la rose trémière, la Guimauve est riche en mucilage (mais en plus grande concentration).

Les jeunes feuilles et les fleurs peuvent se consommer crues en mélange de salade (tout comme la mauve). Cuites à la manière des épinards, on obtient après mixage un coulis vert délicieux, idéal pour napper des pommes de terres à la vapeur.

La racine épluchée constitue le bâton de guimauve, qui est donné à mâcher aux jeunes enfants pour aider à leur dentition. Les racines peuvent se consommer après les avoir ébouillantées pour les attendrir.

C’est à partir de ses racines qu’on fabrique traditionnellement la pâte de guimauve, une gomme utilisée en confiserie (ATTENTION : aujourd’hui l’appellation ‘guimauve’ en confiserie peut désigner un mélange de collagène, créé à base de peau, d’os, de cartilage et de ligaments d’animaux !).

Usages médicinaux

Cette plante, riche en mucilages, a des propriétés adoucissantes, émollientes, béchiques, laxatives et apéritives.

La guimauve s’utilise en faisant macérer dans de l’eau froide des racines préalablement épluchées et séchées. Elle est utilisée pour la fabrication de pommade calmante.

Pour ses vertus médicinales, on peut substituer la rose trémière à la guimauve.

Plus d’info…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guimauve_officinale

Publié par

Salades de plantes sauvages

Ma première salade sauvage

SI vous n’avez encore jamais eu la chance de goûter à une salade de plantes sauvages, la saison de la soudure (mars-avril, ou le carême, correspond à la période où il est difficile de trouver quelque chose à récolter au jardin) est également la saison du grand nettoyage de printemps, et cela vaut également pour le corps.

Les plantes sauvages, contiennent des amertumes bénéfiques pour la santé, qui permettent de nettoyer le corps des toxines accumulées pendant l’hiver.

On dit généralement que les premières plantes sauvages sont goûtues et appétentes, puis que leur amertume augmente avec la saison. Il s’agit aussi du fait que le corps aime ce qui lui fait du bien, puis le goût devient écœurant lorsque le corps n’en a plus besoin. Il faut donc passer au delà de ses a priori et dépendances (sucre, café, etc.) et apprendre à écouter ses besoins en profondeur.

Pour bien commencer

Afin de préserver sa santé et les ressources naturelles, il convient de respecter quelques règles :

  • Toujours prélever des feuilles saines et jeunes, en cueillant les feuilles individuellement sans couper ou arracher la plante entière.
  • Ne jamais cueillir plus d’un tiers des plantes à un endroit donné.
  • Éviter de cueillir à proximité des écoulement des routes et des prés pâturés depuis moins de 6 semaines.
  • Lavez les feuilles en les bassinant deux fois rapidement, sans les laisser tremper trop longtemps. Enlever les insectes (fourmis, etc.), qui peuvent contenir des parasites (douve du fois, toxoplasmose…) et écarter les feuilles piquées ou abîmées.
  • Toujours mélanger plusieurs espèces de plantes ensemble : le goût est meilleurs, et les bienfaits des plantes sont associés en petites doses.
  • Pour les même raisons, rien n’interdit de mélanger des plantes sauvages avec des plantes cultivées (laitue, mâche, chicorée, épinards, etc.), et c’est d’ailleurs recommandé.

Les plantes sauvages comestibles les plus courantes

Voici une liste des espèces les plus courantes dans nos régions pour commencer :

  • Alliaire – Alliaria petiolata
  • Achillée – Achillea millefolium
  • Bourse à pasteur – Capsella bursa-pastoris
  • Pâquerette – Bellis perennis
  • Primevère – Primula officinalis, P. viridis, P. auricula
  • Pissenlit – Taraxacum sp.
  • Plantain – Plantago lanceolata, P. media, P. coroponus
  • Ortie – Urtica urens
  • Mouron des oiseaux – Stellaria media
  • Lierre terrestre – Glechoma hederacea
  • Pimprenelle – Sanguisorba minor
  • Ail des ours – Allium ursinum
  • Pourpier – Portulaca oleracea
  • Frêne – Fraxinus excelsior
  • Tilleul – Tilia cordata
  • Orpin – Sedum sp.
  • Joubarbe – Sempervivum sp.
  • Asperule odorante – Galium odoratum

Agrémenter les salades avec des plantes aromatiques du jardin

De nombreuses plantes aromatiques peuvent venir compléter et renforcer les salades sauvages. Les jeunes pousses de menthe et de mélisse sont également plus tendre au printemps, et la force de leur goût sera diminuée en mélange.

 

Publié par

Chou // Violet d’hiver

Type

Chou pommé anthocyané.

Description

Feuilles lisses, bien enveloppantes, légèrement cloquées, arrondies, de couleur vert d’eau devenant violacées au froid, aux nervures proéminentes. Forme une grosse pomme ronde, charnue, de couleur vert-blond, assez dense.

Culture

Semer en mars-avril. Repiquer au stade deux feuilles en godets ou en pépinière de pleine terre avec assez d’espacement entre chaque pied (20-30cm), replanter en place de fin-mai à début-août.
Assez résistant au climat chaud et sec d’été.

Origine

Variété population en mélange : ‘de Pontoise’ (Graines del pais), ‘January King’ (Adaptative seeds).

Chou de Pontoise ADP Chou de Vaugirard

Observations de culture

Culture test : Bonne germination sous abris. Planté en plein soleil le 15 juin 2015, année de grande sécheresse. Deux arrosages fin juin. Résiste bien au sec, automne favorable.

Noël : les plants sélectionnés pour leur vigueur ont donné de beaux pieds larges et chargé d’une pomme de 35-30cm de diamètre enchâssée dans une masse de feuillage extrêmement coloré.

Mars : Ces choux rustiques sont quasiment insensibles au froids humides de l’hiver et à la moisissure de la pomme. On peu les conserver sur pied au jardin afin de les déguster poêlé ou en soupe le plus frais possible.

Notre avis

Une variété extrêmement rustique et goûteuse, mais nécessitant un peu de place au jardin. Sera produite en graine en été 2017.

Critère de sélection

Résistance au sec d’été et au froid humide d’hiver. Qualité et forme de la pomme.

Publié par

Agenda foires & marchés 2016

En 2016, vous pourrez me retrouver sur les foires et marchés suivants (à confirmer et compléter en cours de saison) :

  • 9 janvier : Journée de la biodiversité, organisée par l’association Biodiva, de 14h à 17h à Sébazac (12) ;
  • 6 février : Journée Graines au restaurant Caravan Kitchen. de 11h à 17h, possibilité de repas/apéro sur place – Conférence à 14h sur le thème du jardin comestible ;
  • 7 février : Fête de la Truffe à La Canourgue (salle des fêtes) ;
  • 13 février : Formation et troc de graines avec l’association Biodiva à Sébazac (12) ;
  • 12 mars : Formation et troc de graines avec l’association Biodiva à Sébazac (12) ;
  • 30 avril : Troc de plantes rue de la Capelle à Millau, de 9h à 17h ;
  • 1er mai : Foire aux plantes et vide-grenier au Bruel d’Esclanède (48) ;
  • 6 mai : Animation-vente au Marché paysan à Millau ;
  • 8 mai : Foire aux plantes à Serverette (48) ;
  • 14 mai : Animation-vente à La Grange aux saveurs, St-Chély d’Apcher, de 8h à 17h (48) ;
  • 15 mai : Foire aux Plants, Pots, Plumes à Bannassac de 8h à 14h (48) ;
  • 19 mai : Animation-vente à La Grange aux saveurs, St-Chély d’Apcher 8h à 14h (48) ;
  • 20 mai : Animation-vente au Marché paysan à Millau ;
  • 22 mai : Foire Bio à Ytrac (15) ;
  • 28 mai : Animation-vente à La Grange aux saveurs, St-Chély d’Apcher, de 8h à 14h (48) ;
  • 29 mai : Marché de printemps à Saint Germain du Teil (12) ;
  • 4-5 juin : Foire aux plantes de Calmont-de-Plancatge (12) ;
  • 11 juin : Animation-vente à La Grange aux saveurs, St-Chély d’Apcher 8h à 14h (48) (à confirmer).

Pour plus d’actualités récentes, consultez notre rubrique De retour du marché.

Publié par

Niveau 2 – Cycle de formation Graines potagères

Suite à la première session, l’association Biodiva organise un cycle de formation tout public sur le thème :

Produire ses semences potagères

Culture, sélection, récolte, tri, transmission

Cette deuxième session est accessible même aux jardiniers débutants, le
samedi 12 mars, de 14h à 17h30 à la salle de la Doline, 12740 Sébazac-Concourès.

Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi la première session pour y assister.

Participation aux frais : 12€ / 10€ pour les adhérents

BIODIVA - Session 1_Affiche_SMALL

Au programme :

Atelier pédagogique niveau 2 incluant la projection d’un film pédagogique présentant les gestes pas à pas.

  • Accueil à partir de 13h45 – début de la séance à 14h00
  • Les principes avancés :
    → Notions de botanique
    → La pollinisation
    → Anatomie de la graine
    → Conserver ses semences
  • Projection : la sélection des porte-graine, la pollinisation contrôlée, les courges.
  • Au alentours de 15h30-16h : Pause collation + Troc de graines (apporter vos graines à échanger si vous en avez)
  • Projection : Production de semences par légume, les espèces bisannuelles : chou/radis, oignons/poireaux, carotte/céleri, blettes/betteraves.

Pré-inscriptions appréciées :

Pour une meilleure organisation, il est souhaitable de s’inscrire à l’adresse : biodiva12@gmail.com

Pour tout renseignements, merci de contacter de me contacter.

Localisation :

https://www.google.fr/maps/place/La+Doline+-+S%C3%A9bazac+Concour%C3%A8s/@44.3985133,2.5947715,17.5z/data=!4m2!3m1!1s0x12b287b7991535eb:0x838847d785ab125f!6m1!1e1?hl=en

Par la suite :

Une session à destination plus spécifique des professionnels (céréaliers, éleveurs, boulangers, maraîchers, etc.) devrait également être organisée fin mars ou début avril en journée de semaine. Les contenus seront différents, il vous est possible de venir à l’ensemble des sessions, tout public confondu.

Si vous ne pouvez pas être présents pour cette première session, il vous est néanmoins possible de vous inscrire pour être tenu informé des sessions suivantes.

 

PS : N’hésitez pas à diffuser l’annonce et l’affiche.

Publié par

Chénopode // Magenta

Description

La famille des chénopodes occupe une place de choix dans nos potager, car elle trouve sa place rapidement sur toute terre laissée à nu. Le Chénopode blanc est un bio-indicateur des sols riches en azote, et peut atteindre des dimensions impressionnantes (3 à 4 mètres de haut) sur les anciens poulaillers.

Cette variété cultivée présente une tâche rose très vive à la base des feuilles. Cette coloration facilite le repérage des pieds qui se sont semé au jardin, soit pour les arracher, soit pour les protéger.

Les feuilles sont comestible crues ou cuites.

ATTENTION :  Les feuilles contiennent de l’acide oxalique et des cristaux qui sont à déconseiller aux personnes fragiles des reins.

1408353658520chenopodium album

Publié par

Petite pimprenelle

Description

La pimprenelle est une plante herbacée vivace de la famille des rosacées, d’une taille discrète (30-40cm de haut), à la floraison en boules rouge durant l’été.

Usages culinaires

Les feuilles ont un goût de concombre caractéristique ; elle est pour cela parfois utilisée pour agrémenter les salades ou pour agrémenter les plats en sauce, avec d’autres fines herbes.

ATTENTION : Son usage est déconseillé à la femme enceinte.

Usages médicinaux

La pimprenelle ou sanguisorbe est une des plantes médicinales du Capitulaire de Villis, et était très utilisée comme aromate au moyen-âge. Le nom de la plante(sanguis : sang, sorbere : humer, absorber) fait référence aux propriétés hémostatiques de la plante, liées aux tanins contenus dans sa racine.

La pimprenelle est utilisée en usage interne, notamment pour ses propriétés astringentes, anti-diarrhéiques, diurétiques, digestives et toniques, ainsi qu’en usage externe, pour ses propriétés astringentes, cicatrisantes et hémostatiques.

Usages ornementaux

La pimprenelle fait depuis quelques années son retour à la mode dans les jardins comme plante ornementale, associées aux graminées. De nombreuses sélections tendent à mettre ne valeur sa floraison rouge et la forme caractéristique, en boule hérissée, de sa fructification.

C’est également une plante de prairie-jardinée très appréciée pour sa résistance.

Publié par

Agenda printemps 2016

En 2016, vous pourrez retrouver le stand  de la Pépinière des Carlines sur les foires et marchés, ou animations, suivants :

Pour plus d’actualités récentes, consultez notre rubrique De retour du marché.

Publié par

Niveau 1 – Cycle de formation Graines potagères

L’association Biodiva organise un cycle de formation tout public sur le thème :

Produire ses semences potagères

Culture, sélection, récolte, tri, transmission

Ce cycle débutera par une première session, accessible même aux jardiniers débutants, le
samedi 13 février, de 14h à 17h à la salle de la Doline, 12740 Sébazac-Concourès

Participation aux frais : 12€ / 10€ pour les adhérents

BIODIVA - Session 1_Affiche_SMALL

Au programme :

Atelier pédagogique niveau 1 incluant la projection d’un film pédagogique présentant les gestes pas à pas.

  • Accueil à partir de 13h45 – début de la séance à 14h15
  • Les principes de base : Comment commencer à faire ses graines ?
    → Les bonnes graines de départ
    → Les outils et le matériel
    → Les pièges à éviter lorsqu’on débute
    → Conserver ses semences
  • Projection : production de semences, conseils pratiques et théoriques.
  • Au alentours de 15h30-16h : Pause collation  + Troc de graines (apporter vos graines à échanger si vous en avez)
  • Projection : Production de semences par légume, les espèces simples : tomate, laitue, haricot/pois.

Pré-inscriptions appréciées :

Pour une meilleure organisation, il est souhaitable de s’inscrire à l’adresse : biodiva12@gmail.com

Pour tout renseignements, merci de contacter de me contacter.

Localisation :

https://www.google.fr/maps/place/La+Doline+-+S%C3%A9bazac+Concour%C3%A8s/@44.3985133,2.5947715,17.5z/data=!4m2!3m1!1s0x12b287b7991535eb:0x838847d785ab125f!6m1!1e1?hl=en

Par la suite :

Cette première session sera suivie par une autre mi-mars (date à confirmer), où seront présentées les plantes d’un niveau de difficulté plus élevé (poireau, courge, radis, etc.).

Une session à destination plus spécifique des professionnels (céréaliers, éleveurs, boulangers, maraîchers, etc.) devrait également être organisée fin mars en journée de semaine. Les contenus seront différents, il vous est possible de venir à l’ensemble des sessions, tout public confondu.

Si vous ne pouvez pas être présents pour cette première session, il vous est néanmoins possible de vous inscrire pour être tenu informé des sessions suivantes.

 

PS : N’hésitez pas à diffuser l’annonce et l’affiche.

Publié par

Courgette // Zuboda

Type :

Courgette noire semi-buissonnante.

Description :

Plante trapue, à feuillage parfois maculées de tâches argentées. Fruits assez droits, réguliers au niveau du pédoncule, légèrement côtelé, à l’épiderme vert sombre très finement et régulièrement tâcheté, à chair dense et fine, épaisse, très sucrée.

Avantage :

Bonne résistance au sec. Peut se conserver mâture plusieurs mois l’hiver sans devenir fibreuse, la chair est épaisse et reste goûtue.

1451990614597 1451990491456

Culture :

Semer sous abris en larges godets à partir de début avril, repiquer au stade 3 feuilles, ou en place à partir de mi-mai.

Origine :

D’après une variété sélectionnée par le semencier biodynamique Bingenheimer Saatgut.

Notre avis :

Peut-être la courgette la plus fine, la plus dense et la plus sucrée qu’il m’est été donné de goûter (à l’état mature). Une très bonne bonne découverte que cette sélection qui prouve que les variétés population n’ont rien à envier aux hybrides.

Publié par

2016 // Année fertile

 

Bonjour

Je vous prie de recevoir mes meilleurs vœux, je souhaite à chacun de vous une heureuse et fertile année 2016 !

J’en profite pour vous annoncer que je serai présent aux rencontres de la biodiversité de l’association Biodiva le 9 janvier à Sébazac, à côté de Rodez. Au programme : graines, greffons et connaissances partagées. Au programme : graines potagères, greffons d’arbres fruitiers et connaissances partagées.

Benoit

Publié par

Choucroute de chou-rave et pommes-de-terre multicolores

La choucroute de chou-rave

Cette recette de choucroute simple et légère mets la diversité des formes et couleurs de pomme de terre à l’honneur. Quelques épices subtilement choisies donneront suffisamment de goût au plat pour ce passer de viande. Il est toutefois possible d’agrément d’une tranche de jambon cru ou d’une lanière de magret de canard fumé, ou bien, pour une version protéinée mais végétarienne, de tofu sauté dans les épices chaudes.

Fabrication de la choucroute

La fabrication requiert la même procédure que pour les radis lacto-fermentés, à la différence qu’il est préférable de râper les chou-raves après les avoir pelés.

Laisser fermenter au moins 5 semaines sans ouvrir le bocal. Une maturation de plus de huit mois apporte une douceur et une profondeur d’arômes supplémentaires.

Les pommes de terres multicolores

La grenaille de pomme de terre

 

Les mêmes tubercules cuits à l’eau et pelés.

Liste des pommes terre : Bleue d’Auvergne (Cantal), Fleur de Pêcher (Haute-Loire), Blue Congo, Red Burgundy (= Rouge des Flandres), King Edward (= Œil de Perdrix), Institut de Beauvais, Vittelotte, Bintje, Pink Fir Apple (=Corne de Gatte), Miss blush, Krasawa, Mona Lisa, Blue belle, Rosabelle, Jeannette, etc.

Recette

Ingrédients

Pour 4 personnes
– 1 litre de choucroute de chou-rave
– 600g de pommes de terres colorées, en mélange
– huile de tournesol ou de pépin de raisin
– des graines de coriandre, de cumin et de carvi
– 2 cuillère à café de moutarde à l’ancienne
– du gingembre émincé
– de l’ail émincé
– des feuilles d’hysope, de thym citron et de menthe ‘lavande’ (fraîches ou séchées selon la saison)

Préparations

Prélever une portion de choucroute avec un ustensile propre pour ne pas contaminer le pot. S’assurer de bien laisser le niveau de saumure au dessus du contenu avant de refermer.

Verser un fond d’huile de tournesol dans une poêle et y faire chauffer les épices à feux doux, en évitant de les carboniser.

Faire revenir la choucroute, éventuellement en la faisant saisir un peu (toujours sans la brûler). Un peu avant la fin de la cuisson, rajouter la moutarde et mélanger, humidifier au besoin pour délayer.

D’un autre côté, faire rissoler les pommes de terre dans un peu d’huile, assaisonner d’ail, de gingembre et d’herbes.

Servir à l’assiette.

Publié par

Que sont les variétés et les semences paysannes ?

Que sont les variétés et les semences paysannes ?

Les graines de la Pépinière des Carlines sont estampillées “Semences paysannes”. Quelle est leurs particularités et que signifie ce terme ?

>>> Accéder directement à la liste des articles sur le sujet.

Les semences paysannes sont les semences de variétés paysannes

Au sens strict du terme, une variété paysanne est une variété-population à pollinisation libre, dont la semence n’est généralement pas disponible dans le commerce, qui n’est généralement pas inscrite au catalogue officiel et dont la sélection conservatrice et la multiplication sont assurées par l’agriculteur ou le jardinier pour son propre usage et celui de ses voisins et amis, généralement hors des circuits officiels de sélection.

Les semences paysannes peuvent provenir d’une variété traditionnelle ou d’un mélange ou d’un croisement entre des variétés-population traditionnelles, héritées et transmises de génération en génération, éventuellement hors du cadre réglementaire. Elles peuvent également provenir d’une ancienne variété de pays, collectée par un laboratoire de recherche, inventoriée comme ressource phytogénétique et multiplié en station expérimentale, puis récupérée par un paysan. Elles peuvent enfin provenir d’une variété sélectionnée récemment, parfois exploitée commercialement puis abandonnée, récupérée et acclimatée à des conditions particulières, ou recombinée en population mixte avec d’autres variétés par des cultivateurs lui trouvant des qualités indéniables.

Modes de sélection des variétés paysannes

La sélection des variétés paysannes s’effectue in situ (en opposition à ex-situ = dans un centre agronomique, ou in-vitro = en laboratoire), ou par définition : “au champ”. Les plantes évoluent dans leur milieu, au contact d’un sol vivant, des éléments climatiques et des organismes (insectes, champignons, bactéries, humains, etc.) qui les entourent. Elles s’habituent ainsi à la fois aux risques et aux contraintes du milieu (résilience), mais aussi aux interdépendances et à la coopération (biodiversité).

Dans tous les cas, les méthodes de sélection des semences paysannes mises en œuvre par les paysans et les jardiniers qui les cultivent sont des méthodes respectueuses du vivant, basées sur l’observation des plantes et sur des pratiques traditionnelles (essentiellement la sélection massale, et, moins souvent, la sélection sur la descendance). Il n’y a donc pas de “création variétale” artificielle pré-conçue.

La sélection des porte-graines (les plants sur lesquels les graines vont être récoltés) de semences paysannes peut prendre en compte de nombreux critères “subjectifs” selon l’appréciation du cultivateur : valeur alimentaire (pigments organiques et vitamines, teneur en sucre, toxicité, conservation…), saveur, aspect général, comportement, réaction aux méthodes de culture et au climat, etc.

Qu’est ce qu’une variété paysanne à pollinisation ouverte ?

La pollinisation ouverte est un choix de culture des graines qui laisse aux plantes le “choix de la nature” quand à leur reproduction sexuelle (le pollen est transporté par le vent, les insectes, etc.). Il ne s’agit d’aucune manière de pollinisation contrôlée, tant par des méthodes manuelles (pollen sélectionné sur une fleur particulière) ou par des techniques en laboratoire (OGM, fécondation in-vitro, etc.).

Une variété paysanne à pollinisation ouverte est donc d’une variété-population aux caractéristiques bien définies (sélection des portes graines) dont les individus présentent cependant une certaine variabilité (“hasards” de la reproduction sexuée). Ceux-ci se croisent entre eux librement, ce qui permet à cette variété de pouvoir évoluer et de s’adapter si elle est multipliée dans de nouvelles conditions agro-climatiques.

Variété paysanne et transmission culturelle

Transmettre une variété paysanne, ce n’est pas seulement transmettre de la semence (une génétique) mais aussi transmettre une forme de culture humaine, c’est-à-dire des savoirs et des savoir-faire associés à cette variété : connaissances de la plante et de ses préférences, compétences techniques, habitudes horticoles, rituels sociaux, valeur symbolique, recettes, etc.

Les informations concernant aussi bien son origine que son histoire, les méthodes de culture et de sélection recommandées, ses possibilités culinaires font entièrement partie du lien de co-évolution établi entre la plante et les personnes qui la cultivent. Par exemple, il existait dans certaines région des variétés de blés qui n’étaient cultivés que pour une seule recette de pâtisserie, réalisée lors d’une seule fête dans l’année.

Transmettre la semence sans transmettre la dimension humaine, sociale ou écologique qui l’a créée, c’est prendre le risque de perdre “l’intention qui précède le geste”, et à terme de perdre la variété dans sa forme première. Au mieux, elle aura évolué vers autre chose, au pire sa lignée aura définitivement disparue.

Il importe donc que chaque jardinier ou cultivateur qui reçoit une variété paysanne (que ce soit au travers d’un échange ou d’un achat auprès d’un producteur de graines indépendant ou d’un artisan semencier), puisse obtenir, conserver et retransmettre non seulement les graines de la génération future mais un maximum d’informations concernant la variété, son histoire et ses usages.

Variétés paysannes et réglementation

Une variété paysanne n’est pas nécessairement une variété ancienne ; elle peut avoir été créée récemment (par exemple en créant puis en laissant s’adapter une population dynamique à partir de variétés anciennes). Se pose alors la question légale de sa reconnaissance.

Les variétés paysannes sont par définition moins homogènes et moins stables que les variétés inscrites au catalogue officiel, car elles sont par nature évolutives, adaptatives et dynamiques. Elles peuvent difficilement être inscrites au catalogue officiel, qui requiert au contraire des variétés “distinctives, homogènes et stables” (critères DHS).

Une variété paysanne peut-elle être brevetée ?

Une variété paysanne n’est pas brevetée, ni protégée par un certificat d’obtention végétale et peut donc être multipliée et diffusée librement par quiconque, sauf si un jour un semencier dépose un brevet sur un de ses gènes, car il n’existe aujourd’hui aucune reconnaissance du “bien commun” dans le cadre des semences : ce qui n’appartient à personne n’appartient pas légalement à tous, et est donc appropriable !

Pour le moment, il n’existe pas de réglementation adaptée à ces variétés. La commercialisation de leurs semences en vue d’une production commerciale du légume, bien que légitime, est illégale. Par contre, leur utilisation dans le cadre d’une production commerciale (par un maraîcher) et la commercialisation des légumes qui en sont issus sont tout à fait légales.

Pour aller plus loin

Une revue de presse est tenue à régulièrement à jour sur la page : La question des semences paysannes

 

Adapté d’un article issu du site de Germinance
Image : coquelicausse

Publié par

Chou // Dowinda

Type

Chou pommé ovale.

Description

Feuilles lisses, arrondies et concaves, de couleur vert argenté, aux nervures fines. Forme une pomme ovoïde, de couleur argentée, qui semble petite mais se révèle très dense, avec des feuilles bien rangées, peu épaisses, laissant très peu de vides. Saveur douce, de chou blanc, légèrement anisée.

Culture

Semer en mars-avril. Repiquer au stade deux feuilles en godets ou en pépinière de pleine terre avec assez d’espacement entre chaque pied (20-30cm), replanter en place de fin-mai à début-août.
Assez résistant au climat chaud et sec d’été.

Origine

Variété population sélectionnée par un producteur de choucroute alsacien cultivant en biodynamie.

Observations de culture

Une germination et une levée rapide sous abris. Planté en plein soleil le 15 juin 2015, année de grande sécheresse. Deux arrosages fin juin. Bonne reprise dans l’ensemble, résiste bien au sec, automne favorable.

Noël : les plants sélectionnés pour leur vigueur ont donné de petites pommes atteignant 20-25 cm de long. Environ 60% de pommes vraiment “fructueuses”, les autres ont trop peu développées ou absentes. 2 ou 3 plants ont produits de très belles pommes malgré un feuillage périphérique passablement abîmé. Le feuillage des pommes est bien blanc et très craquant. La rappée est juteuse et de texture ferme. – Choucroute en cours de fermentation, en attente de dégustation.

chou pommé Dowinda

1450794961258

1450795116038

Mars : Très bonne surprise ! Ces choux se comportent très bien face au froids humides de l’hiver, sont peu sensibles à la moisissure de la pomme, et celle-ci est très bien fournie, compacte et généreuse au regarde de sa taille : peu de feuilles perdues à l’épluchage. La sélection monte en graines, si tout ce passe bien, une culture l’an prochain permettra d’affiner cette acclimatation.

chou dowinda

Notre avis

Une variété très rustique, autonome et prenant peu de place. Prend peu de place et produit de petites pommes très compactes, qui résiste très bien aux froids humides (beaucoup plus que Fidelkraut), et présente moins de sensibilité au Botrytis (champignon qui fait pourrir les feuilles extérieures). Idéal pour les petits jardins.

Critère de sélection

Résistance au sec (été 2015) et au froid. Qualité et forme de la pomme.

Publié par

Chou // Filderkraut

Type

Chou pommé pointu.

Description

Feuilles charnues, triangulaires, de couleur vert franc, largement nervurées. Forme une pomme pointue, assez dense, de couleur vert-blond, pouvant atteindre 6-7kg dans de bonnes conditions.
Goût excellent, saveur complexe rappelant la noisette.

Culture

Semer en mars-avril. Repiquer au stade deux feuilles en godets ou en pépinière de pleine terre avec assez d’espacement entre chaque pied (20-30cm), replanter en place de fin-mai à début-août.
Très rustique et particulièrement résistant au climat d’hiver humide et froid, grâce à la forme de la pomme sur laquelle l’eau ruisselle, et qui s’égoutte bien.

Origine

Ancienne variété allemande de chou à choucroute. Cette souche, originaire du plateau de Filderstadt près de Stuttgart, est issue du semencier biodynamique Bingenheimer Saatgut.

Observations de culture

Un germination et une levée rapide sous abris. Planté à mi-ombre en climat sec le 15 juin 2015, année de grande sécheresse, les plants sélectionnés pour leur vigueur ont donné de très belles pommes de 2-3 kg à Noël. Environ 75-80% de pommes vraiment “fructueuses”, certaines sont trop lâches ou trop peu développées, et seront utilisées dans la soupe.
Le feuillage est tendre et d’une texture onctueuse, rappelant un peu les laitues grasses, la base des feuilles est craquante sans être trop épaisse. La tige centrale parcours environ un tiers de la pomme. La rappée est fine et très aromatique, d’une belle couleur vert-blond. – Choucroute en cours de fermentation, en attente de dégustation.

14486325328811448632557624 1448632659863 Chou Findelkraut

Notre avis

Une superbe sélection, tout à la fois belle, productive, versatile tant dans son usage que dans sa résistance à des conditions extrêmes et d’une surprenante saveur.

Critère de sélection

Résistance au sec (été 2015) et au froid. Qualité et forme de la pomme.

Publié par

Basilic // Mix 2015

Description

Cette population de basilics regroupe les plantes les plus vivaces de différentes variétés très odorantes :

  • B. à grandes feuilles
  • B. citron
  • B. lime
  • B. cannelle
  • B. anis
  • B. du M’zab

Pour plus de précisions sur les Basilics, voir cette page.

Culture

Semer très espacé en godets ou en pleine terre de fin avril à début-juin. Les basilics germent entre 10 et 15°C, mais les températures inférieures à 10°C peuvent entraîner le développement d’un champignon qui tue rapidement les jeunes plantules (fonte des semis).

Repiquer les plants trop serrés. Tailler les sommets des tiges où des fleurs apparaissent pour faire ramifier la plante jusqu’à l’automne. Arroser avec modération au début : les jeunes basilics craignent l’humidité par temps froid (<10°C).

Publié par

Les semences paysannes en question

Voici un ensemble de document vous permettant d’approfondir votre connaissance générale sur la question globale de la préservation des semences et de la biodiversité cultivée, en complément de l’article publié sur ce site : Que sont les variétés et les semences paysannes ?

Articles de presse

Le dossier Inestimables semences paysannes, auquel j’ai participé, a été publié dans le n°101 de la revue Nature & Progrès.

Articles en ligne

Au sujet de Pascal Poot, un jardinier sélectionneur de génie : Tomates sans eau ni pesticide : cette méthode fascine les biologistes – Par Thibaut Schepman pour Rue 89
et aussi : Potiron bleu ou blé qui ressent le vent : ces graines que la France bannit.

Au sujet du livre Semences paysannes, plantes de demain, de Robert Ali Brac de la Perrière : Tout comprendre de la guerre entre semences contrôlées et paysannes par Jean-Pierre Tuquoi pour Reporterre, et : Face au changement climatique, les semences paysannes sont l’avenir de l’agriculture par Lorène Lavocat.

Au sujet de Jean-François Berthellot, paysan boulanger, et de sa démarche sur les populations dynamiques de blé : Les variétés paysannes de blé en voie de disparition dans Le Monde, et aussi : Les paysans-boulangers cultivent les graines de résistance par Anaïs Cramm et Lorène Lavocat pour Reporterre.

Enfin, Des Maisons pour faire vivre les semences paysannes… libres par Patrice Vidieu pour Reporterre et Pour faire vivre la biodiversité, ils créent des légumes par Lucas Mascarello pour Reporterre, le tout en contrepoint à : En secret et sur fonds publics, Génius fabrique des plantes transgéniques.

Radio

Ruth Stégassy retrace dans son émission Terre à Terre (France Culture) les principaux événements des Rencontres Internationales “Sème ta résistance ! les semences paysannes nourrissent les peuples” organisées au village Emmaüs de Lescar-Pau lors de la quinzaine des semences paysannes en automne 2015.

Également un article sur Reporterre : Les semences sont le socle de la lutte pour la souveraineté alimentaire par Laurène Lavocat

Après le délais de conservation sur le site de France Culture, vous pourrez retrouver toutes les émissions Terre à Terre sur le site non-officiel de l’émission.

Documentaires vidéo

La guerre des graines – France 2

Les gardiens de la biodiversité – Arte

Les semences de la colère – La lutte des paysans colombiens contre la privatisation des semences en août 2013.

La voix du vent – Les graines voyagent…

Semences du futur – La diversité adaptative des semences paysannes face à l’industrie semencière hégémonique.

Publié par

Cultiver et conserver ses graines potagères

Suite aux différents ateliers théoriques et pratique organisés au tout au long de cette année, cette page rassemble plusieurs sources de références méthodologiques concernant la culture des porte-graines, la récolte et le tri des graines.

Bibliographie

Fiches techniques par espèces

  • La page “apprendre” sur le site Graines de Troc, association et réseau d’échange de graines.
  • La page “ressources” sur le site Bio Aquitaine : faire une recherche avec le mot-clef “semences”.
  • La page “pourquoi pas vous ?” sur le site La Graine Indocile, association d’éducation populaire potagère et permacole de Provence.

Video

La coopérative Longo Maï a contribué à la production d’une série de films pédagogiques appelée “Semences buissonnières“, illustrant pas à pas les gestes techniques.

Voir également…

Le précédent article de fond sur la question des semences en France et à l’échelle planétaire : http://pepinieredescarlines.com/semences-paysannes-dossier-revue-nature-progres-n101/.

Une présentation plus détaillée du principe de population dynamique des semences paysannes.

Publié par

Betterave // Rouge ronde Détroit

Description

Feuillage vert-rougeâtre foncé, à pétioles rouges fibreux et lobes triangulaires, lisses. Développe un collet sphérique, à peau lisse, pouvant atteindre 20 cm de diamètre, de couleur rouge violacé, les cernes sont peu différenciés. Très sucrée, bonne résistance au sec et au froid.

Note :

La couleur des betteraves est dépendante du pH du sol, qui joue sur la coloration de la bétanine.

Culture

Semer en mai – juin ou en août – septembre. Récolter avant les gelées et stocker en cave.

Origine

Betterave traditionnelle très rustique. D’après une souche conservée par le Biau Germe et diverses populations issues de jardiniers.

Publié par

Tomate // Prune jaune

Type :

Tomate cocktail

Forme :

Ovale. Taille 2-3cm de long, 1.5cm de diamètre.

Couleur :

Jaune d’or.

Saveur :

Texture craquante et juteuse, peu acide.

Culture :

Maturité env. 65-70 jours après la plantation.

Origine :

D’après une lignée maintenue par le Potager d’un curieux.

Publié par

Tomate // Noire de Crimée

Type :

tomate charnue (8 loges)

Forme :

Ronde aplatie, très légèrement côtelée. Texture assez ferme, chair épaisse, mucilage épais, graines larges et assez nombreuses.

Couleur :

Brun-violacé foncé, cœur vert et rouge, mucilage vert.

Saveur :

Goût puissant, un peu musqué, peu acide.

Culture :

Maturité env. 90 jours après la plantation.

Publié par

Tomate // Rose de Berne

Type :

tomate charnue (6 loges)

Forme :

Ronde aplatie, très légèrement côtelée. Texture fondante, juteuse, assez délicate.

Couleur :

Rouge-rose foncé.

Saveur :

Très douce et savoureuse, peu acide.

Culture :

Précoce, maturité env. 80 jours après la plantation.

Publié par

Pois // Géant blond

Type :

Pois mangetout grimpant

Description :

Plante d’environ 120 à 160 centimètres de haut. Fleurs de couleur violet foncé et mauve, produisant des cosses plate, de couleur jaune pâle, contenant 5 à 7 gros grains, légèrement bosselé, de couleur ocre-olive finement ponctués de violet.
pois géant blondpois géant blond golden sweet grains

Saisonnalité :

Semi de mars à début mai pour récolte de fin juin à fin juillet.

Avantages :

Très précoce, belle couleur.

Origine :

Transmis par un jardinier du Cantal.

Notre avis :

Un très beau pois mangetout coloré pour déguster cru en salade ou en complément dans un plat. Un travail de sélection sur la productivité et apporterait une valeur supplémentaire.

Publié par

Pois // Désirée

Type :

Pois nain à écosser, à gousse violette.

Description :

Plante d’environ 40 à 50cm de haut. Fleurs roses produisant des bouquets denses de 3-5 petites cosses plates, de couleur violette, contenant chacune 4 à 5 grains irréguliers de grosseur moyenne, de couleur vert-blond, très juteux et sucrés.

pois désirée1434994946811
pois désirée grains

Saisonnalité :

Semi de mars à début mai pour récolte de fin juin à fin juillet. Assez tardif.

Avantages :

Extrêmement productif malgré l’apparente petite taille des nombreuses cosses régulièrement remplies. Très peu de pertes. Bonne résistance à la chaleur.

Origine :

D’après une variété traditionnelle Hollandaise.

Notre avis :

Une variante naine du Capucijner Blauwschokkers, qui regroupe les même atouts en plus compact.

Publié par

Pois // Sugar bon

Type :

Pois à écosser nain

Description :

Plante compacte de 40-50 centimètres de haut. Fleurs blanches produisant des gousses droites de 6-7 centimètres de long, contenant 5-7 grains déprimés, de couleur vert pomme.
pois sugar bon grains

Saisonnalité :

Semi de mars à début mai pour récolte de fin juin à fin juillet.

Avantages :

Très goûtu, sucrés. Très précoce. Supporte bien la chaleur. Réputé assez résistant aux maladies (mosaïque du pois, oïdium).

Origine :

Transmis par un jardinier du Cantal.

Notre avis :

Un petit pois frais et précoce délicieux, utilisable aussi bien cru que cuit, avec ou sans cosse.

Publié par

Pois // Serpette d’Auvergne

Type :

Pois à écosser nain

Description :

Plante à port nain d’environ 60 à 80cm de haut. Fleurs blanches produisant de petites cosses recourbées de 5 à 6cm de long, contenant 4 à 6 graines de grosseur moyenne, grains ronds, .

pois serpette d'Auvergne grains

Saisonnalité :

Semi de mars à début mai pour récolte de fin juin à fin juillet. Un peu tardif.

Avantages :

Vigoureux et trapu, très productif.

Origine :

Ancienne variété locale des montagnes d’Auvergne.

Notre avis :

En observation

Publié par

Pois // Sutton’s Harbinger

Type :

Pois mangetout nain

Description :

Plante à port nain d’environ 50- 80 centimètres de haut. Fleurs blanches produisant des gousses larges et plates, droite, de 6-7 centimètres de long, de couleur vert pâle, pouvant contenir 5 à 6 grains lisses.

Saisonnalité :

Semi de mars à début mai pour récolte de fin juin à fin juillet.

Avantages :

Précoce, produit rapidement. Très bon goût.

Origine :

Variété commerciale introduite par le grainetier Anglais Suttons Seeds en 1898, et qui a remporté un ‘Award of Merit attribué par la Royal Horticultural Society en 1901.

1434995081192

Notre avis :

En cours d’observation.

Publié par

Poireau // Auguste (population)

Description

Poireau au fût blanc demi-long et aux feuilles triangulaires, allongées, dressées, de couleur vert pâle. Bonne résistance au froid et à la sécheresse estivale.

Origine

Ce poireau rustique est originellement cultivé par un jardinier de Haute-Provence et distribué par Graines del Pais. Il a été élevé en population variée résistante au froid (env. x25 pieds) sur les années 2014-2015, avec une faible présence de ‘Bleu de Solaize’ (x2 pieds) et de ‘Blond de Liège’ (x1 pied) de manière à apporter nouvelles variations.

Saisonnalité :

Semer en janvier sous abris ou février-mars, repiquer au diamètre “crayon” en juin-juillet. Planter profondément et butter/pailler favorise la longueur du fut. Cette plante apprécie les repiquages/habillages successifs (tailles des feuilles âgées et des racines), il est possible d’intercaler un repiquage “en fagots” entre le semi et la plantation.

Publié par

Pois // Carouby de Maussane

Type :

Pois mangetout à gousses géantes

Description :

Plante à port nain d’environ 60-80 centimètres de haut. Forme de belles fleurs violettes et mauves, qui donnerons des gousses larges et plates, sans parchemin, de couleur vert blond, ondulées à la manière des fruits de Caroubier, de 12-15 centimètres de long et de 2-3 centimètres de large, pouvant contenir 6 à 8 gros grains irréguliers, de couleur vert-ocre finement ponctués de violet.
pois carouby de maussane grains

Saisonnalité :

Semi de mars à début mai pour récolte de fin juin à fin juillet. Assez tardif.

Avantages :

Utilisable en mangetout aussi bien cru que cuit.

Origine :

D’après une population cultivée par un jardinier du Cantal.

pois carouby de maussane pois caroube de maussanes

Notre avis :

Une variété remarquable par la taille de ses fruits.

Publié par

Agenda foires & marchés 2015

Rétrospective de l’année 2015 :

Publié par

Laitue // Russe d’hiver

Type :

Batavia

Description :

Feuillage arrondi, légèrement gaufré, de couleur vert olive ponctué de tâches brunes sanguines. Forme une pomme dense.

Saisonnalité :

Semi d’août à septembre pour récolte précoce de printemps.

Avantages :

Très résistante au froid humide.

Origine :

Issue d’une lignée préservée par Amaranthe dans les Pyrénées ariégeoises.

laitue hiver russe

Notre avis :

La plus résistante au froid de nos laitues.

Publié par

Bourrache

La bourrache est une plante annuelle originaire de l’Europe méridionale et centrale à climat tempéré. Elle pousse de manière spontanée dans les terrains vagues et les décombres, les cultures sarclées et les jardins.

Ses fleurs, de couleur bleu ou mauve, s’ouvrent de manière disposées en grappes s’ouvrent de manière échelonnées tout au long de la période chaude de l’année. Elles produisent un nectar très apprécié des abeilles, ce qui justifie pleinement sa culture.

On appréciera également ces mêmes fleurs en salades pour leur goût iodé, pouvant faire penser aux huitres. Les feuilles sont également comestibles mais sont rugueuses et légèrement urticantes, il conviendra de les blanchir avant usage ou de les cueillir très jeunes et de les hacher finement.

Publié par

Pois // Capucijner

Type

Pois à écosser grimpant, à gousse violette.

Description

Plante ramante, pouvant atteindre 1.40-2.00 mètres de haut. Fleurs roses lilas, produisant de belles cosses cylindriques, de 7-8cm de long, de couleur violettes, contenant 7 à 10 grains irréguliers de couleur vert-blond.
pois capucingerpois capucijner grains

Saisonnalité :

Semi de mars à début mai pour récolte de fin juin à fin juillet.

Avantages

Très productif, sur une longue période. Réputé source de vitamine A, B9 et C.

Origine

Variété originaire de Hollande est appelée aussi ‘Blauwschokkers’, ou ‘pois capucine’ (par translittération phonétique) ou pois gris. Utilisé traditionnellement comme pois à soupe.

In Holland, like that of many Northern European cultures, the standard mealtime fare tends to be wholesome, unabashed, comfort foods that stick with a person through the cold. Soup peas have a long tradition in Dutch cuisine where they are used as the basis of “Erwtensoep”, also called “snert.” Snert is a thick stew of peas, pork, celeriac, onions, leeks, carrots, and often potatoes. Slices of rookworst (a Dutch smoked sausage) are added right before serving. It is customarily served with rye bread (roggebrood) and bacon, cheese or butter. Depending on one’s preference, the pork and sausage from the soup can be eaten on rye bread along with mustard.

Publié par

Concombre // Blanc demi-long

Description

Fruit légèrement côtelé, hérissé, de 15-20cm de long et 4-6cm de large, de couleur blanc verdâtre puis bien blanc à maturité.

Avantages

Très bonne vigueur, productif et rustique. La peau est fine, et le fruit est très digeste et peu amer lorsqu’il est bien pelé.

Peut se conserver à maturité pendant plusieurs mois dans de bonnes conditions ; il prend alors un goût légèrement citronné, avec très peu d’amertume, alors que graines restent enveloppées dans un gel sucré (comme un melon bien mûr).

Il est vivement conseillé de manger le fruit dans son entier, après l’avoir coupé longitudinalement en trois et après avoir chassé les graines avec le plat d’un couteau, en pelant le moins d’épaisseur de peau possible.

Origine

Très ancienne variété préexistante à la fin du XIX siècle, parmi de nombreuses formes de concombres blancs.

roidizer_1438076134406

Publié par

Concombre // Pomme du Sikkim

Description

Fruit cylindrique de 10 à 20 cm de long et 4-6cm de diamètre, arrondi aux deux bouts, de couleur vert foncé d’abord, puis marron, avec une peau qui se craquelle en cours de mûrissement comme s’il était étrangement enveloppé dans un filet blanc.
14370681669991437926409276

Avantages

Extrêmement rustique et productif. Son goût est doux, sans acidité.

La peau devenu protectrice à maturité lui permet de se conserver dans de bonnes conditions pendant plusieurs mois. La chair prend alors une texture un peu spongieuse au goût délicat de pomme verte, sucré, légèrement acidulé et absolument sans amertume, pendant que les graines restent enveloppées dans un gel sucré.

Il est vivement conseillé de manger le fruit dans son entier, après avoir coupé longitudinalement en trois et après avoir chassé les graines matures avec le plat d’un couteau, en pelant le moins d’épaisseur de peau possible.

concombre du Sikkim

Origine

Comme son nom l’indique, ce concombre est originaire du Sikkim, un petit état indien de l’Himalaya, coincé entre le Népal et le Bouthan. Tous les concombres sont originaires de variétés sauvages poussant en Inde. Il a été introduit en Europe d’abord au Kew Garden, puis des graines ont été expédiées en 1877 à Auguste Paillieux et Désiré Bois, auteur du livre “Le potager d’un curieux”.

Extrait d’un article du Botanical Magazine, janvier 1876, pl. 7206, (Journ. de la Soc. nat. d’Hort., 1876, p. 365) :

“Cette singulière variété de Concombre est cultivée communément dans la partie orientale de la chaîne de l’Himalaya, c’est-à-dire dans le Sikkim et le Népal, où on en obtient et consomme le fruit en immense quantité, et où les cultures de cette plante s’étendent sur de grandes surfaces de terre jusqu’à 1.500 mètres d’altitude.”

Publié par

Laitue // Brune des Cévennes

Type :

Romaine en ogive

Description :

Feuillage ovale, allongé, finement gaufré, craquant mais assez charnu, de couleur brun puis rouge avec un cœur clair.

Saisonnalité :

Semi de mars à août pour récolte d’été et d’automne.

Avantages :

Très rustique, germination facile. Résistante à la sécheresse et lente à la montaison.

Origine :

Transmise par un jardinier des Cévennes.

brune des Cévennesromaine des Cévennes

Notre avis :

Une laitue très goûteuse, douce et craquante, qui remplace aisément la ‘Sucrine’ parfois trop fragile.

Publié par

Laitue // Pirat

Type :

Laitue grasse pommée

Description :

Feuillage large et arrondi, cloqué, de couleur vert blond marqué de brun-rouge sur les bords. Forme une petite pomme assez dense.

Saisonnalité :

Semi de mars à juin pour récolte de printemps et d’été.

Avantages :

Rustique, et précoce. Résiste bien à la chaleur.

Origine :

Issue d’une variété montagnarde allemande.

1434708928852

1433746584010

Notre avis :

Une très belle laitue grasse, très précoce et colorée, idéale pour commencer l’année.

Publié par

Laitue // Romaine Magenta

Type :

Romaine en ogive

Description :

Feuillage ovale, allongé avec une côte marquée, assez lisse, de couleur magenta ou rubis intense.

Saisonnalité :

Semi de mars à août pour récolte d’été et d’automne.

Avantages :

Résistante à la sécheresse.

Origine :

Issue d’une population dynamique transmise par Wild Garden Seeds.

Notre avis :

Une coloration encore plus poussée que Outstanding, pour un contraste saisissant et une touche de fantaisie au jardin.

Publié par

Chou // Frisé sibérien

Description

Chou à feuilles libres de type ‘Kale’,  feuillage plus ou moins disséqué, de couleur vert-bleu prenant des teintes violettes très vives en hiver.

Avantages

Très rustique et productif, résiste très bien aux gelées. Il produit de très belles des feuilles aux formes crispées, qui se teintent progressivement d’un beau violet, flamboyant dès le retour du soleil de printemps. Ce chou ne pomme pas mais est particulièrement résistant aux période de froid, lesquelles le rendent exceptionnellement sucré.

Origine

Espèce différente du chou commun, mais plus proche du colza ou du rutabaga. Cette population aux formes variables est issue d’un croisement en deux variétés traditionnelles de choux sibérien rouge réalisé par Franck Morton en 1984, et qui a servi de base à de multiples sélections. La riche diversité génétique de cette population lui permet de s’adapter à la plupart des conditions.

Utilisations

Se consomme feuille à feuilles, ou en “tanous” (jets fleuris) au printemps. Il est possible d’effectuer jusqu’à trois récoltes par an : une à l’automne, une en février, et enfin une énorme récolte sur la floraison, où les hampes florales sont récoltées à la fois pour leurs feuilles nouvelles et pour leurs fleurs.

Publié par

Catalogue Denaiffe 1911

Un ami jardinier du cantal, très porté sur la question des graines, m’a transmis récemment un exemplaire quelque peu élimé du catalogue 1911 des établissements Denaiffe & fils, une grande maison semencière des Ardennes. Je vous en livre ci-joint une reproduction partielle >> catalogue 1911 des établissements Denaiffe & fils (pdf).

 

 

On peut y lire avec un grand intérêt les prémices de la sélection généalogique sur les blés, mais également, à ma grande surprise, de forts judicieux conseils sur le semi de prairies ou de forêts, et puis viennent toutes les variétés (à leur sens premier) de légumes.

Même si nous savions déjà que le nombre de “variétés anciennes ” était grandement supérieur aux variétés actuelles, il est assez vertigineux de constater de visu que les jardiniers d’il y a 100 ans cultivaient déjà ces mêmes variétés que nous essayons parfois difficilement de préserver et de faire connaître.

Au grand dam des jardiniers qui ne jurent que par les dernières variétés modernes devenues standards, et considérées à ce titre comme “traditionnelles” (ex: la courgette verte et longue, la carotte orange, etc.), il est aisé de s’apercevoir que la réalité de ces variétés anciennes, issues d’une longue traditions, étaient bien plus complexes.

Mais le plus remarquable, c’est la qualité des descriptions de chaque légume, à partir de seulement quelques adjectifs, et surtout la qualité des gravures. Cela dénote un sens de l’observation et une connaissance des plantes qui semble aujourd’hui presque oubliée.

Extraits

 

 

Publié par

Menthe coq

Description

La grande balsamite est une plante vivace aromatique de la famille des Astéracées. Elle est originaire d’Asie occidentale et du Caucase. Elle est aujourd’hui cultivée dans les jardins du monde entier pour ses propriétés médicinales.

Ses feuilles allongées sont d’une consistance veloutée et exhalant un agréable parfum rappelant celui des chewing-gum à la chlorophylle. Les fleurs jaunes groupées en petits capitules apparaissent durant l’été.
La plante disparaît en hiver mais reste vivace par sa tige souterraine rampante qui émet des bourgeons. C’est une plante de climat tempéré, assez rustique, qui s’est largement naturalisée en Europe, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord.

Usages

Les feuilles, de saveur un peu amère, sont parfois utilisées pour aromatiser les salades et les liqueurs. Elles servaient autrefois à aromatiser la bière appelée ale en Angleterre.

La plante est traditionnellement utilisée pour soigner les blessures (macération huileuse pour aider à cicatriser les brûlures) ou comme antispasmodique et vermifuge. On l’emploie également contre les catarrhres bronchiques avec toux spasmodique et pour favoriser les menstrues et la digestion.

Publié par

Livèche

Description

La Livèche est une plante vivace de la famille des Apiaceae, très proche du céleri, mais avec une parfum bien plus fort et soutenu.

Utilisations

La Livèche est traditionnellement cultivée pour ses feuilles et ses graines utilisées comme condiments alimentaires. Elle fait parties des plantes vivaces du jardins ou de sa périphérie.

Sa floraison de grande envergure produit de nombreuses fleurs aromatiques très utiles aux petits insectes auxiliaires du jardin : micro-guêpes, syrphes, divers coléoptères. Son arôme en fait une plante compagne identique au céleri.

Les graines, feuilles et racines combattent la rétention d’eau et facilitent l’élimination des toxines. La plante est amaigrissante. La racine est anticonvulsive, sédative, digestive et expectorante

Synonymes

La plante est également appelée : céleri perpétuel, âche des montagnes, lévistique officinale, seseli, angélique de montagne, herbe à Maggi.

Publié par

Mitsuba

Description

Le Mitsuba est une plante vivace d’origine asiatique de la famille des Apiacées (bien qu’il en existe des similaires du même genre originaires de toutes les régions du monde). Il produit des fleurs en ombelles blanches à partir de la deuxième année.

Il est parfois appelé “Persil japonais”.

Culture

Elle apprécie les sols frais et humifères, et supporte une exposition légèrement ombragée. Elle forme progressivement des touffes compactes.

La forme des feuilles de la plante évolue au cours du temps. La plante jeune, dans sa première année, a une croissance lente et forme une petite touffe compacte ; les lobes des feuilles ressemblent plus au persil. La deuxième année, les feuilles deviennent composées, plus large, plus élancées.

Utilisation

Les feuilles ont un goût proche du persil, légèrement plus fraîches. Les plantes jeunes sont largement consommées au Japon.

Publié par

Bugle // Jungle Beauty

Description

Le bugle est une plante vivace rampante de la famille des Labiées, haute de 10 à 40 cm. Elle se rencontre communément en Europe, en Asie occidentale et en Afrique du Nord dans les bois, les lieux ombragés et les pairies fraîches ou humides.

Le bugle porte des feuilles opposées, allongées et arrondies, Sa tige est carrée (comme toutes les Labiées), légèrement velue et dégage une odeur musquée. Elle possède une saveur amère et résineuse, se rapprochant du musc.

Ses fleurs de couleur bleu vif à deux lèvres disposées en épis terminaux, mêlées de feuilles et de bractées pourprées, apparaissent de mai à juillet.

La plante émet de longs stolons qui s’enracinent de place en place et assure un propagation rapide. C’est donc un excellent couvre-sol, suffisamment coriace pour les endroits piétinés, en association avec le plantain par exemple.

Variétés cultivées

Sa délicate beauté et sa discrète couleur bronze ont attiré les amateurs de plantes et il existent plusieurs variétés cultivées.
‘Jungle Beauty’ est une variétés à feuilles violacées.
‘Catlin’s Giant’ offre un plus grand développement et de grandes feuilles rondes de couleur bronze pourpré.

Propriétés

Le bugle a des propriétés médicinales dues à sa richesse en tanins, qui lui confèrent son astringence.

La plante est traditionnellement conseillée pour lutter contre la diarrhée. De nos jours, on ne l’emploie plus guère que pour laver et cicatriser les plaies, ou en gargarismes contre les angines.

Elle est également antiseptique et est recommandée aussi pour guérir les ulcères, les plaies et les blessures, car elle détruit les microbes et empêche leur prolifération. Par son astringence, elle assèche les écoulements tout en facilitant la cicatrisation.

Il se peut que la plante connaisse un regain d’intérêt car des observations faites avec la teinture mère homéopathique ont démontré qu’elle agissait fort bien dans les pneumopathies aiguës ou chronique, les toux rebelles, la dilatation bronchique, l’asthme pulmonaire.

L’harpagoside qu’elle contient est le principe actif de la « griffe du diable », plante ayant les propriétés anti-inflammatoires réputées pour soulager les douleurs rhumatismales bénignes.

Publié par

Oseille // Vierge

Description

Il existe de nombreuses espèce d’oseilles sauvages, dont certaines sont plus facilement comestibles que d’autres (cf. François Couplan ou Gérard Ducerf). La facilité avec laquelle elles se multiplient par graines ou par division racinaire a la fâcheuse tendance à désespérer plus d’un jardinier sur les terres desquels elles ont pu s’installer. Bien souvent, cette présence est due à un déséquilibre du sol que la plante tente de corriger.

Cette variété d’oseille est dite “vierge” car il s’agit d’une souche cultivée traditionnellement, très productive en feuillage, et qui fleurit avec beaucoup plus de difficulté, ce qui rend sa culture plus aisée et sa dispersion plus contrôlable. Ses feuilles sont de forme ovale, de taille moyenne et peuvent être récoltées plusieurs fois durant la saison.

Publié par

Verveine officinale

Description

La verveine officinale est une plante vivace, sauvage et indigène qui affectionne les prairies et les bords des chemins. Elle a donné son nom à la famille des Verbenacées.

Elle est discrète et désormais assez peu connue. Au printemps, lorsque la rosette commence à croitre, il arrive qu’on la confonde avec une touffe de marguerites.

Feuilles de Verbena officinalis

Utilisations

On utilise les sommités fleuries et les feuilles en infusions. Elle fait partie des plantes cueillies traditionnellement à la Saint-Jean, et elle est encore souvent appelée “herbes aux sorciers” ou “toute-bonne” (en contrepoint humoristique à la Verveine de Buenos-Aires Verbena bonariensis).

En tisane, elle est diurétique, antipyrétique et astringente. Elle s’utilise surtout en mélange, en synergie avec d’autres plantes.

En lotion, elle a une activité détergente, on peut l’utiliser comme démaquillant ou en complément dans la composition d’un shampooing maison.

Publié par

Armoise // De Steller

Description

L’armoise de Steller est une plante rudérale de la famille des Asteraceae originaire de l’extrême Ouest de l’Amérique du Nord et de l’Est asiatique. Elle s’est naturalisée sur l’ensemble de l’Amérique du Nord et de l’Europe. Elle apprécie les sols drainant, sableux, et les situations ensoleillées.

C’est une plante pionnière et colonisatrice qui se propage par tiges stolonifères. Son feuillage duveteux, de couleur argentée, est très décoratif mais peut vite devenir volumineux, voire envahissant selon l’emplacement. C’est par contre un excellent couvre-sol pour stabiliser les talus granitiques. Elle est relativement rustique (-20°C) et produit durant l’été de petites fleurs jaunes.

Publié par

Tomate // Abricot de Madagascar

Type :

Petite tomate

Forme :

Ronde, légèrement aplatie, de 4-5cm de diamètre.

Couleur :

Orange foncé.

Saveur :

Douce, fruitée et sucrée.

Culture :

Assez hâtive : 80-85 jours. Croissance indéterminée.

Origine :

Lignée transmise par une jardinière des Cévennes.

Publié par

Tomate // Captain Lucky

Type :

Grosse tomate charnue

Forme :

Ronde, légèrement aplatie, de 8-10cm de diamètre.

Couleur :

Verte zébrée de rouge.

Saveur :

Douce, nécessite de la chaleur pour développer tous ses arômes.

Culture :

Tardive : 90-95 jours. Croissance indéterminée.

Origine :

Une création de Tom Wagner.

Publié par

Tomate // Vintage Wine

Type :

Grosse tomate charnue

Forme :

Ronde, légèrement aplatie, de 8-10cm de diamètre.

Couleur :

Rouge-orangé zébrée de jaune.

Saveur :

Douce, nécessite de la chaleur pour développer tous ses arômes.

Culture :

Demi tardive : 85-90 jours. Croissance indéterminée.

Origine :

Une création de Tom Wagner.

Publié par

Tomate // Prune rouge en grappes

Type :

Petite tomate en grappes

Forme :

Ronde, légèrement anguleuse, de 3-4cm de diamètre.

Couleur :

Rouge franc.

Saveur :

Juteuse, craquante, goût équilibré, idéale pour agrémenter les salades.

Culture :

Précoce. Hâtive 70-75 jours. Croissance indéterminée. Produit généreusement jusqu’aux gelées.

Origine :

Transmise par un groupe de jardiniers provençaux. Variété proche de ‘Glacier’ ou ‘Stupice’.

Publié par

Tomate // Evergreen

Type :

Grosse tomate charnue

Forme :

Ovale, aplatie, lisse.

Couleur :

Verte.

Saveur :

Juteuse, douce.

Culture :

Demi tardive : 85-90 jours. Croissance indéterminée.

Origine :

D’après une lignée maintenue par le Potager d’un curieux.

Publié par

Tomate // Zébrée noire

Type :

Petite tomate

Forme :

Ronde, de 3-4cm de diamètre.

Couleur :

Rouge-orangé zébrée de noir.

Saveur :

Juteuse, légèrement craquante, sans trop d’acidité.

Culture :

Assez hâtive : 75-80jours. Croissance indéterminée.

Origine :

D’après une lignée maintenue par le Potager d’un curieux.

Publié par

Tomate // Blanche du Québec

Type :

Tomate charnue

Forme :

Aplatie, côtelée, ovale, de 6-8cm.

Couleur :

Blanc jaunâtre.

Saveur :

Très douche, juteuse.

Culture :

Assez hâtive : 80-85jours. Croissance indéterminée.

Origine :

D’après une lignée maintenue par le Potager d’un curieux.

Publié par

Tomate // Lutins bleus

Type :

Tomate cerise

Forme :

Ronde, environ 1-2cm de diamètre. Texture craquante, juteuse.

Couleur :

Rouge violacé, épiderme plus coloré et plus foncé si exposé à la lumière du soleil.

Saveur :

Sucrée et fruitée.

Culture :

Maturité env. 75 jours après la plantation.

Origine

: Une création de Tom Wagner.

Publié par

Courge musquée // Violina rugosa

Description

Fruits

Fruits en forme de violon, de 40cm de long, de 2-5kg, rugueux et festonnés, à cotés marquées très fines et profondes à l’épiderme de couleur ocre-rosé.

Chair

Chair lisse et uniforme. Saveur unique, polyvalente et riche, plus douce et moins aqueuse que Butternut.

Origine

Forme de courge musquée traditionnellement cultivée en Italie. Appelée aussi “Butternut italien”.
Conservée et transmise par Adaptative Seeds.

Avantage

En observation.

Publié par

Courge // Spaghetti

Description

Plante coureuse. Récolter à maturité complète avant les gelées.

Fruits

Fruits ovoïdes de 1-3 kg, de couleur blanchâtre à jaunâtre lorsqu’ils sont à maturité.

Chair

Chair peu épaisse, jaune clair, peu parfumée, se détachant après cuisson (le fruit entier au four, un peu plus d’une heure) en filaments fermes (gratter avec une fourchette). Assaisonner chaud ou froid à la sauce tomate, en gratin, à la crème, ou en salade/dessert avec des herbes et du citron.

Publié par

Courge // Royal Acorn

Description

= ‘Table Queen’

Plante semi-coureuse. Culture similaire à celle de la courgette. Très bonne productivité. Croissance: 80-90 jours. Se consomme jeune (entier) ou à maturité (à éplucher de préférence). Peut se conserver de 4 à 8 mois.

Fruits

Fruits de 1 à 2 kg, en ogive côtelée (acorn = gland en anglais), à l’épiderme très dur, de couleur vert foncé devenant orange en vieillissant.

Chair

Chair orange, ferme, sèche, très parfumée, à la saveur de noix, de noisette et d’amande fraîche. La saveur se bonifie avec la conservation.

Origine

Ancienne forme de courge américaine pré-colombienne, de la même espèce que la courgette.

Publié par

Courge // Pâtisson

Description

Plante non coureuse. Il en existe des variétés de différentes couleurs.
Summer_squash_patisson_marbre1

Courge Patisson STV

Culture similaire à celle de la courgette. Se consomme jeune (entier) ou à maturité (à éplucher de préférence).

Fruits

Nombreux fruits ivoire de la forme d’un disque épais, formant une corolle plus ou moins renflée à la périphérie (10 à 20 cm de diamètre). Très décoratifs.

Chair

Chair ferme, épaisse et douce, de couleur blanche.

Origine

Ancienne forme de courge américaine pré-colombienne, de la même espèce que la courgette.

Publié par

Courge musquée // Butternut

Description

Variété coureuse assez tardive.

Fruits

Fruits cylindriques terminés renflés à la base autour des graines, côté ombilic, de 1,5 à 3 kg. Peau lisse, vert clair puis ocre en mûrissant.

Chair

Chair jaune orangé, ferme mais tendre, avec un goût musqué, très parfumée très fin. Très bonne conservation.
Peut se consommer cru râpés, ou en confitures et gâteaux.

Origine

Rapportée d’Amérique centrale, cette courge était déjà cultivée au Potager du Roi sous Louis XIV par La Quintinie.

Publié par

Laitue // Mescher

Type :

Laitue grasse pommée

Description :

Feuillage rond, épais, largement cloqué, beurré, de couleur vert franc teinté de rouge et de brun. Forme rapidement une petite pomme très dense, craquante et fondante.

Saisonnalité :

Semi de février à juin pour récolte de printemps et d’été.

Avantages :

Assez résistante aux petites gelées matinales de printemps.

Origine :

Une lignée distinguée issue d’Autriche au 18ème siècle. Conservée et retransmise par un fermier des plaines canadiennes à Wild Garden Seeds.

Notre avis :

En cours d’observation.

Publié par

Laitue // Pinot

Type :

Laitue frisée rouge

Description :

Feuillage crispé, large, allongé, de texture finement gaufrée, de couleur grenat aux extrémités et jaune tendre au cœur.

Saisonnalité :

Semi de mars à juin pour récolte d’été.

Avantages :

Résistante au mildiou. Très résistante à la sécheresse et à la chaleur, également à la montaison.

Origine :

Une sélection Wild Garden Seeds issue de ‘Merlot’.

1414662000475

Notre avis :

Une laitue aux couleurs très contrastées.

Publié par

Courge // Patidou

Description

= «Sweet Dumpling».

Variété coureuse. Produit 5 à 10 délicieuses petite courges miniatures par pied. Parmi les plus précoces après le pâtisson. Peut se conserver 3 à 4 mois dans de bonnes conditions.

Fruits

fruit côtelé de 500 g environ à maturité, concaves côté pédoncule avec des côtes arrondies très marquées, de couleur ivoire striés de vert ou orange.

Chair

Chair orangée, très fine, ferme et très sucrée, à goût prononcé de châtaigne et de noisette. Se consomment crus râpés, ou farcis rôtis au four ou à la vapeur, en confiture.

Origine

Ancienne forme de courge américaine pré-colombienne, de la même espèce que la courgette.

Publié par

Potiron // Kabosha

Description

Variété coureuse. Il en existe de nombreuses variétés à chair ferme et goûteuse.

Fruits

Fruit en forme de sphère aplatie de 2-4kg, de couleur vert très sombre.

Chair

Chair de couleur orange, épaisse et particulièrement savoureuse.

Graines

Origine

Nom japonais rappelant que les courges y ont été importé du Cambodge en 1541, en provenance d’Amérique du Sud.

Publié par

Potiron // Lower Salmon River

Description

Fruits

Fruits de 3-10kg. Légèrement côtelés, polyforme parfois en corolle ou parfois avec un ombilic en forme de turban. Épiderme très épais, lisse, de couleur rose marbrée de tâches plus claire.

Chair

Chair de couleur orange, lumineuse et cristalline, assez dense, d’excellente qualité culinaire. Ce potiron a remporté plusieurs prix culinaires dans sa région d’origine.

Graines

Grosses graines ocres, très épaisses et arrondies, similaires au Hubbard.

Origine

Population non stabilisée, ancienne variété familiale de l’Hidaho, conservée par Adaptative Seeds.

Avantages

Excellente conservation. Pour climats frais (5b).

salmon river 2015 salmon river 2015 (jasmin)

Précautions

Risque d’éclatement si arrosés tard dans la saison.

Publié par

Potiron // Rouge vif d’Etampes

Description

Variété coureuse et vigoureuse, symbole universel du potiron.

Fruits

Fruits sphériques très aplatis à chaque extrémité, côtelés et souvent bosselés, de couleur vive rouge-orangé. Épiderme lisse quelquefois brodé, tendre.

Chair

Chair de couleur jaune, aqueuse et tendre.

Graines

De couleur blanche, de grande moyenne, plates, avec une texture lisse.

Utilisations

Se consomme en potage, en velouté, en flan, ou frit après l’avoir fait dégorger.

Origine

Population originaire du Bassin parisien, désormais cultivée dans le monde entier.

Photo

les Jardins bio de Chambereins