Publié le

Choucroute de chou-rave et pommes-de-terre multicolores

La choucroute de chou-rave

Cette recette de choucroute simple et légère mets la diversité des formes et couleurs de pomme de terre à l’honneur. Quelques épices subtilement choisies donneront suffisamment de goût au plat pour ce passer de viande. Il est toutefois possible d’agrément d’une tranche de jambon cru ou d’une lanière de magret de canard fumé, ou bien, pour une version protéinée mais végétarienne, de tofu sauté dans les épices chaudes.

Fabrication de la choucroute

La fabrication requiert la même procédure que pour les radis lacto-fermentés, à la différence qu’il est préférable de râper les chou-raves après les avoir pelés.

Laisser fermenter au moins 5 semaines sans ouvrir le bocal. Une maturation de plus de huit mois apporte une douceur et une profondeur d’arômes supplémentaires.

Les pommes de terres multicolores

La grenaille de pomme de terre

 

Les mêmes tubercules cuits à l’eau et pelés.

Liste des pommes terre : Bleue d’Auvergne (Cantal), Fleur de Pêcher (Haute-Loire), Blue Congo, Red Burgundy (= Rouge des Flandres), King Edward (= Œil de Perdrix), Institut de Beauvais, Vittelotte, Bintje, Pink Fir Apple (=Corne de Gatte), Miss blush, Krasawa, Mona Lisa, Blue belle, Rosabelle, Jeannette, etc.

Recette

Ingrédients

Pour 4 personnes
– 1 litre de choucroute de chou-rave
– 600g de pommes de terres colorées, en mélange
– huile de tournesol ou de pépin de raisin
– des graines de coriandre, de cumin et de carvi
– 2 cuillère à café de moutarde à l’ancienne
– du gingembre émincé
– de l’ail émincé
– des feuilles d’hysope, de thym citron et de menthe ‘lavande’ (fraîches ou séchées selon la saison)

Préparations

Prélever une portion de choucroute avec un ustensile propre pour ne pas contaminer le pot. S’assurer de bien laisser le niveau de saumure au dessus du contenu avant de refermer.

Verser un fond d’huile de tournesol dans une poêle et y faire chauffer les épices à feux doux, en évitant de les carboniser.

Faire revenir la choucroute, éventuellement en la faisant saisir un peu (toujours sans la brûler). Un peu avant la fin de la cuisson, rajouter la moutarde et mélanger, humidifier au besoin pour délayer.

D’un autre côté, faire rissoler les pommes de terre dans un peu d’huile, assaisonner d’ail, de gingembre et d’herbes.

Servir à l’assiette.