Thym // des Montagnes

4,50

Plante vivace arbustive des garrigues européennes.

Fleurit au début de l’été.

Utilisée en herboristerie. Appréciées en tisanes et condiments.

Souche mixte issue de semis de plantes sauvages, cultivée en extérieur, sélectionnée au long d’hivers froids suivis d’étés chauds et secs.

 

En stock (peut être commandé)

UGS : VIV-ThymV Catégories : , Étiquette :

Description

Description

Le thym est originaire du bassin méditerranéen occidental, on le trouve en abondance dans tout le midi de la France, au Portugal, en Espagne, en Italie, dans les collines arides où il pousse en touffe ligneuses et basses, aux feuilles “toujours vertes”, mais en réalité plutôt argentées et réduites à l’état d’aiguilles afin de résister à la chaleur et au soleil.

Usages traditionnels

Le thym possède, de manière plus accentuée, les propriétés du serpolet et des autres espèces du genre botanique Thymus. La liste de ses propriétés médicinales est longue.

La difficulté n’est pas de savoir dans quel cas l’employer, mais de trouver une raison de ne pas trop en consommer. Le thym contient en effet des substances énergétiques dont deux phénols : l’un le thymol, est un antiseptique, antispasmodique et vermifuge qui entre dans la fabrication de nombreux médicaments usuels pour usage interne et externe. L’autre, nommé carvacrol, est un antiseptique très employé en parfumerie.

En phytothérapie, les parties utilisés sont les sommités fleuries qui peuvent être récoltées dès le mois d’avril et tout au long de l’été. On en tire une huile essentielle très puissante, dans laquelle la proportion des phénols et des autres molécules change en fonction de l’habitat et du climat dans lequel la plante a poussé.

Le thym cueilli en fleurs est un contré de soleil. Il entre, avec le laurier, dans le traditionnel “bouquet garni” des cuisinières. Une infusion de thym peut remplacer très agréablement le thé ou le café. Il fait aussi partie des ingrédients pour nos embaumeurs modernes, les thanatopracteurs.

Utilisation rituelle :

Au Moyen Age, les dames avait l’habitude de broder une abeille bourdonnant autour d’un brin de thym sur l’écharpe des chevaliers. Cet emblème avait pour but de leur apporter force et douceur.

(source Wikipedia)

Informations complémentaires

Poids 350 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.