Publié le

Benoîte // Rouge

Description

La Benoîte est, tout comme la Fraise, une plante de la famille des Rosaceae qui apprécie les endroits frais tels que les haies, les sous-bois.

Cette population est issue d’un semi du célèbre cultivar ‘Mrs Bradshaw’.

Culture

La Benoîte apprécie les ourlets forestiers nitrophiles ou hygrophiles. On la cultivera donc de préférence sous des fruitiers à ombre légère ou dans les cuvettes du terrain, et éventuellement près du tas de compost, riche en matières organiques.

Usages traditionnels

Les racines de Benoîte séchées étaient autrefois employées pour remplacer le clou de girofle. C’est une plante très appréciée dans la cuisine médiévale.

Dans le nord de l’Europe, on l’utilisait pour parfumer la bière, ou le vin par macération avec des zestes d’agrumes.

Les très jeunes feuilles peuvent être ajoutées aux salades. On peut en faire un vin et utiliser ses racines pour aromatiser des sauces.

Usages médicinaux

Ses feuilles et son rhizome sont astringents et vulnéraires du fait de l’huile essentielle et du tanin qu’ils contiennent. Elles sont utilisées traditionnellement :

  • comme anti-hémorragique ;
  • comme anti-diarrhéique ;
  • comme fébrifuge ;
  • comme styptique ;
  • pour soulager les maux de gorge ;
  • comme stomachique.

Usages magiques

Jadis, Geum était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche. Au Moyen Âge l’Herbe du bon soldat était l’alliée des Soldats du Bon Dieu, nom donnés aux moines exorcistes qui utilisaient la plante pour chasser le diable.