Publié le

Onagre

L’Onagre est une fleur bisannuelle spontanée qu’on peut trouver sur sols sableux et décombres en exposition relativement chaude. En ce sens, elle fait quelque peu partie des plantes liées à l’homme.

Les jeunes feuilles de la rosette sont comestibles cuites en légumes et peuvent s’ajouter aux soupes et aux ragoûts. Les racines sont nutritives et sont vulgairement appelées “jambon du pauvre” à cause de leur goût de noix. Elles sont consommées la première année (plante n’ayant pas encore fleuri) et sont généralement bouillies, Vilmorin les cite comme “apprêtées à la sauce blanche, ou bien en salade, coupées par petites tranches”.

Les fleurs au parfum délicat sont réparties sur une grande hampe florale qui apparait en deuxième année, et ne s’ouvrent que de la tombée du jour au petit matin. Les graines fines et noires, sont riches en huiles et sont utilisées en cosmétiques ou comme complément alimentaire. Cette huile riche en acide gras gamma-linolénique (AGL) qui joue un rôle dans l’immunité, les défenses anti-infectieuses et anti-allergiques, l’hydratation et la souplesse de la peau. Il est également souvent utilisé dans l’apaisement des symptômes pré-menstruels.

Graines d’onagre

L’onagre bisannuelle attire différents types de papillons de nuit, comme les sphinx, mais également les abeilles. Les pinsons, mésanges et autres accenteurs mouchets sont friands de ses graines très riches en huile bénéfique.

Lien : Oenothera biennis sur Wikipedia