Publié par

Bilan de l’année 2019

Un climat qui tire vers les extrêmes

L’année 2019 a encore fait preuve d’excès climatiques surprenants, un hiver relativement chaud, un printemps froid suivi d’une période de mousson sub-tropicale, un été au delà de toutes chaleurs et de toute sécheresses connues, un automne pluvieux et vraiment très tiède, qui s’éternise… (un peu comme l’an dernier en somme).

De nouvelles plantes vivaces

De nouvelles plantes vivaces et annuelles spécifiquement liées à la médecine chinoise ont été testées en pépinière. Découvrez ou redécouvrez plus spécialement le Ginseng du Pauvre (Codonopsis pilosula), l’Herbe de l’Immortalité (Gymnostemma pentaphyllum), la Scutellaire barbue, l’Oeillet superbe, le Chrysanthème Ju Hua, la Campanule de Chine (Platycodon), l’Ophiopogon du Japon, etc.

Des graines potagères résistantes à rude épreuve

Les sélections de graines potagères a encore été mises à rude épreuve : le manque d’eau et la canicule à partir de début juillet ont provoqué l’avortement de nombreuses variétés. La gamme de légumes hyper-résistants reste d’actualité même si les conditions climatiques ne permettent pas de récolter suffisamment de graines pour la vente.

Le printemps a toutefois permis de produire une belle récolte de pois et de fèves. Les plantes aromatiques et médicinales ont également donné quelques récoltes, avec le retour du Calendula orange, du Basilic Sacré, etc. Par ailleurs, la pérille bicolore fait sont entrée.

Rappelons au passage les plantes phares de 2018 :

Les Laitues ont très bien survécu tant aux gelées tardives qu’aux rudes journées d’été, en particulier la Romaine Géante Blonde, diverse souches de 2016 et la Batavia Mouchetée Russe. Les betteraves et les blettes (espèce d’origine littorale) démontre leur capacité de résistance à la sécheresse, tout comme les choux kale et les poireaux ou les épinards gaufrés d’hiver.

Au jardin, la souche de fenouil hyper-résistante de 2014 n’a toujours pas succombé aux gelées même si mener les graines jusqu’à maturité en octobre n’est pas chose aisée (quelques rares sachets sont disponibles). Les pois et les fèves ont une plus de chance dans la succession des période de pluie que l’an dernier.

La population de chicorées italiennes démontre également une très belle combinaison de résistance et de qualité nourricière. Enfin, parmi les valeur sûres, ne manquons pas de citer l’indétrônable Chervi, les épinards d’hiver, les concombres Blanc doux, etc.

Parmi les autres les nouveautés et retours en disponibilité, accueillons la tomate Roussette d’Orembourg, la tomate Montrueuse d’Astrakan, la Livèche, l’Aneth, la Guimauve, le Coreopsis tigré, la Cataire du Japon (Schizonepeta), la Rose d’inde, la Scrophulaire de Chine, le persil, etc.

Publié par

Bilan de l’année 2018

Un climat qui tire vers les extrêmes

L’année 2018 a encore fait preuve d’excès climatiques surprenants, un hiver relativement chaud, un printemps froid suivi d’une période de mousson sub-tropicale, un été au delà de toutes chaleurs et de toute sécheresses connues, un automne pluvieux et vraiment très tiède, qui s’éternise…

De nouvelles plantes vivaces

Cela n’a pas empêché de tester nouvelles plantes vivaces ont été testées en pépinière, vous pourrez les découvrir lors des foires de printemps ou prochainement sur le site internet.

Des graines potagères toujours plus pertinentes

Les sélections de graines potagères ont été mises à rude épreuve. Cela permet d’affiner encore plus la gamme de légumes hyper-résistants. Les Laitues ont très bien survécu tant aux gelées tardives qu’aux rudes journées d’été, en particulier la Romaine Géante Blonde, diverse souches de 2016 et la Batavia Mouchetée Russe. Les betteraves et les blettes (espèce d’origine littorale) démontre leur capacité de résistance à la sécheresse, tout comme les choux kale et les poireaux ou les épinards gaufrés d’hiver. Au jardin, la souche de fenouil hyper-résistante de 2014 n’a toujours pas succombé aux gelées même si mener les graines jusqu’à maturité en octobre n’est pas chose aisée (quelques rares sachets sont disponibles). Les pois et les fèves ont une plus de chance dans la succession des période de pluie que l’an dernier. La population de chicorées italiennes démontre également une très belle combinaison de résistance et de qualité nourricière. Enfin, parmi les valeur sûres, ne manquons pas de citer indétrônable Chervi, les épinards d’hiver, les concombres Blanc doux, etc.

Parmi les autres les nouveautés et retours en disponibilité, accueillons la tomate Roussette d’Orembourg, la tomate Montrueuse d’Astrakan, la Livèche, l’Aneth, la Guimauve, le Coreopsis tigré, la Cataire du Japon (Schizonepeta), la Rose d’inde, la Scrophulaire de Chine, le persil, etc.

Publié par

Vœux 2018

Bonjour

Je vous souhaite une très agréable nouvelle année 2018. Qu’elle puisse vous apporter santé, joie de vivre et de nombreuses bonne surprises.

De mon coté, la pépinière évolue avec le développement d’une nouvelle collection de plantes aromatiques et médicinales, nous en reparlerons bientôt.

Bien cordialement

Benoit

Publié par

Bilan de l’année 2017

Mise en place de la boutique en ligne

Il est désormais possible de commander des graines et des plantes vivaces (d’octobre à avril) via la boutique en ligne. Plusieurs moyens de paiement sont disponibles : chèque, carte bancaire, paypal.

Je remercie chaleureusement les premiers clients qui m’ont fait part de leurs commandes depuis la création de la boutique au début de l’année (cf. ci-dessous). Je souhaite que vos graines vous ai donné satisfaction malgré les conditions particulièrement sèches et parfois difficiles de cet été. Ici sur les Causses aveyronnais, les pluies ont été particulièrement rares et les différents jardins peu arrosés que je peux observer (le mien et celui de quelques amis) me confortent dans l’urgence d’acclimater des plantes nourricières aux conditions extrêmes (pénuries d’eau, décalages saisonniers), ainsi que dans les qualités de résistance des plantes que j’ai cultivé.

[wpcs id=”4562″]

De nouvelles récoltes de graines

Extrait de la récolte de tomate 2017, avec un été très sec, peu d’arrosage, un paillage léger de copeaux de bois sur un sol bien nourri aux feuilles d’automne, à l’ortie et à la cendre.

Avec l’automne, de nouvelles espèces et variétés sont venues s’ajouter à la sélection : Betteraves rouges, Navets Boule d’Or, Épinard d’hiver, Chicorée, Courgettes Zuboda (les vraies, enfin !), un Concombre vert très résistant au sec, etc. ainsi que de nouvelles tomates.

Foires et animations

Les foires de printemps ont été relativement agréables malgré un temps assez variable. Les foires d’automne ont été un grand succès, et démontrent que le grand public est désormais de plus en plus averti des questions d’alimentation locale de qualité et de résilience environnementale.

Lors de la Foire d’automne à Millau, qui fut un beau succès.

Retrouvez toutes les dates passées et à venir sur la page : Foires & Marchés.

 

Publié par

Quand semer les tomates et solanacées ?

Période de semis des tomates, piments et aubergines

Les tomates demande une température de 21°C pour germer rapidement, 24°C pour les piments et 27°C pour aubergines. Toutefois, ces plantes peuvent germer à moindre température.

 

Il faut environ 3 semaines à 15-20 °C pour qu’un pied de tomate, qui est une liane, puisse atteindre le stade 4 feuilles nécessaire à sa première transplantation.  Il faudra encore 3 semaines pour que la première fleur apparaisse, date à partir de laquelle on compte environ 50 à 100 jours jusqu’à la maturité du premier fruit.

Les piments et les aubergines, qui sont des arbustes, requièrent bien plus de temps pour fleurir, il faut compter au moins 6 mois. C’est pour cette raison qu’on les sème le plus tôt possible  et que leur culture est difficile en climat à étés courts.

 

Deux solutions pratiques

Pour les semis en serre

Les maraîchers et les jardiniers de climats doux sèment les solanacées dès la première lune montante de janvier. Cela leur permet d’obtenir des plantes prêtes à repiquer en serre dès fin avril.

Pour une culture en extérieur, les jardiniers consciencieux ne plantent généralement pas leurs plantes gélives avant le passage des “Saints de Glace“, c’est à dire autour de mi-mai. Les dernières gelées du 22-23 mai peuvent parfois détruire les efforts des jardiniers les plus optimistes, et il est plus raisonnable de conserver une partie des plants pour repiquer après le 25 mai.

Nous nous situons dans une région froide, et les hivers peuvent traîner en longueur. Ces dernières années, le redoux de début mars offre assez de chaleur aux graines pour germer, mais les jours froids et pluvieux de fin avril peuvent stopper la croissance des jeunes plantes au stade cotylédons/1 feuilles pendant une à deux semaines, et provoquer une quantité importante de fontes de semis. Les plants développés à 3 feuilles semble plus résistants et plus aptes à s’endurcir durant ce genre d’événements.

Pour les semis en intérieur

Il est préférable de semer début avril. Cela peut paraître relativement tard comparé aux plants commerciaux. Un plant jeune reprend mieux à la transplantation qu’un plant âgé. Les plants en mottes ou en godets élevés à l’intérieur atteignent rapidement les limites de leur substrat et s’épuisent faute de repiquage ou de rempotage. Une période d’élevage 6 à 8 semaines est bien suffisant pour ce genre de plantes.

Choix des variétés

Les contraintes agronomiques et climatologiques des régions montagneuses fraîches réduisent considérablement la période de végétation et ne laissent que deux options :

Sélectionner des lignées précoces et résistantes au froid

Certaines de ces lignées sont bien connues : les aubergines ‘de Barbentane’ ou ‘Diamond‘ par exemple, des lignées russes ou canadiennes comme les tomates ‘Sacha Altaï‘ ou ‘Ararat‘.

 

 

Acclimater progressivement ces lignées à nos conditions, en reproduisant chaque année nos propres semences

En effet, les plantes enregistrent chaque année les informations climatiques et les transmettent à la génération suivante. Couplé au travail de sélection, cette aptitude favorise l’adaptation des lignées aux conditions locales particulières.

Les travail de sélection réalisé à la Pépinière des Carlines  œuvre dans ces deux sens pour vous proposer une sélection de semences adaptées à l’altitude. Vous pouvez les découvrir dans la Boutique.

[wpcs id=”4584″]

Publié par

2016 // Année fertile

 

Bonjour

Je vous prie de recevoir mes meilleurs vœux, je souhaite à chacun de vous une heureuse et fertile année 2016 !

J’en profite pour vous annoncer que je serai présent aux rencontres de la biodiversité de l’association Biodiva le 9 janvier à Sébazac, à côté de Rodez. Au programme : graines, greffons et connaissances partagées. Au programme : graines potagères, greffons d’arbres fruitiers et connaissances partagées.

Benoit

Publié par

Saison 2015

Bonjour

Je vous souhaite à toutes et à tous une année 2015 pleine de découvertes et de curiosité pour le monde qui nous entoure.

Voici quelques informations sur la pépinière et les animations à venir.

Catalogue 2015

Dans l’attente de vous retrouver sur les marchés dès le début du mois de mars, je vous invite à consulter dès à présent notre premier catalogue de graines.
Vous y trouverez la description de l’essentiel des plantes vivaces et annuelles que je cultive (il me reste encore à décrire un certain nombre de vivaces, dont les menthes).

Plants potagers Printemps 2015

Afin que je puisse mieux vous servir lors des prochains marché et foires aux plantes, vous pouvez dès à présent réserver vos plants potagers, vivaces. Merci de me contacter par mail ou par téléphone.

Pour tout renseignements, n’hésitez pas à me contacter.
Vous pouvez également suivre notre page Facebook.