Publié le

Laitues – Les sélections de Franck Morton

Un sélectionneur inhabituel

Nous avons été extrêmement séduis par la richesse des variétés populations inédites de laitues développées par Wild Garden Seeds, dans l’Oregon. Pour comprendre cet engouement, il est nécessaire de revenir sur les aspects particuliers qui font la qualité du remarquable travail de Franck Morton :

  • un travail sur la forme, en croisant des variétés de types très éloignés, puis en affinant les combinaisons nouvelles et intéressantes (ses premières sélection sur croisements spontanés dans les années 1980) ;
  • un travail sur la résistance aux maladies (au début des années 2000) des variétés qu’il collecte et conserve ;
  • un travail de croisement double ou triple de ces souches résistantes avec des variétés à fort potentiel esthétique ou gustatif, de manière à obtenir des types de laitue mariant attrait du feuillage, saveur et résistance.

Une sélection sur la résistance et le goût

Ainsi, plus de 40 variétés issues de tout horizons (variétés anciennes, sélection personnelles et même certaines variétés commerciales qui ont fait leur preuves et qui restent plébiscitées par les maraîchers bio malgré l’arrêt de leur exploitation par leur obtenteur d’origine) ont été semées sur la “parcelle de l’enfer” afin de tester leur résistances à diverses formes de maladies.

Six d’entre-elles se sont montrées particulièrement résistantes au mildiou et au sclerotinia. Six autres ont été remarquées pour leur saveur et leur texture ainsi qu’une certaine résistance. Des croisements ont été réalisés deux à deux parmi les premières, puis leur déscendance “doublement résistante” a été à nouveau croisée avec les secondes. Cette démarche, plutôt que d’aboutir à une unique laitue idéale, à permis de créer une multitude de formes colorées.

‘Merlot’, une forme de laitue rouge à feuilles crispées qui s’est montrée très résistante, est l’ancêtre le plus notable des ces nouvelles populations, désormais regroupées sous le nom de Merlox variations.

Des variétés population offertes à la collectivité

Franck Morton fait partie de ces jardiniers passionnées qui croient au travail collectif de sélection et de transmission des plantes cultivées, au delà des brevets et de la propriété intellectuelle. Non seulement il propose à chacun de multiplier ses créations et de les diffuser, à l’unique condition de citer leur origine, mais il propose également des “pool de gènes”, autrement des mélanges de variétés non fixées issues de ses propres essais. Ce faisant, il encourage tout un chacun à tenter l’aventure de la sélection.

Pour en savoir plus (en anglais) : How i became a plant breeder par Franck Morton.