Qui suis-je ?

Depuis ma petite enfance, j’ai toujours vécu dans un jardin, ou à la ferme.

J’en suis venu à suivre des études d’architecte paysagiste, et à exercer cette profession pendant une dizaine d’années dans le domaine de l’urbanisme environnemental et l’éco-construction. Cela m’a mené jusqu’en Chine, sur le Plateau de Loess, une région fortement impactée par des millénaires d’érosion d’origine humaine.

L’idée d’un “atelier d’écologie paysanne appliquée” a germée durant l’été 2013, lorsque, suite à la réalisation du film “La voix du Vent“,  je recherchais un moyen de mettre en pratique mon expérience d’architecte paysagiste dans une forme à la fois rurale, concrète et directe d’action, au quotidien.

Les questions de semences paysannes ont rapidement rencontrées mon attrait pour les gourmandises sauvages (cueillettes, ethno-botanique, cuisine légumière, salades sauvages, etc.) et la notion de bio-diversité cultivée s’est imposée au cœur de ma démarche.

L’approche éthique et généraliste de la permaculture m’a, quand a elle, permis de reconnecter l’ensemble des connaissances éparses que j’avais acquises (botanique, agronomie, pédologie, éco-construction, etc.) en une démarche globale.

La transmission des savoirs-faire et de ces connaissances est le deuxième objectif prioritaire de cet atelier. Nous proposons donc, en complément des “produits” de la pépinière, des prestations d’accompagnement à la conception d’espaces ou de lieux de vie, ainsi que diverses formations.